La Société PICCINI Guinée dément vivement les propos de non-respect des clauses contractuelles sous-entendus dans la presse locale.

0
777

La détérioration soudaine de la propreté de la ville de Conakry le week-end dernier, attribuée par une certaine presse à la fermeture de la décharge La Minière gérée par PICCINI Guinée n’aura certainement pas échappé aux populations de Conakry.

Afin de rétablir les faits, nous rappelons à toutes fins utiles, que déjà en mars dernier, lorsque la pandémie atteignait son point le plus intense caractérisé par l’instauration de mesures de confinement en République de Guinée, les travaux de restauration et de modernisation de la décharge La Minière, afin de transformer le site en Centre d’Enfouissement Contrôlé étaient déjà en cours d’exécution. PICCINI Guinée était déjà sur terrain en respect des engagements pris. Ainsi les perturbations observées dans le déroulement des travaux, n’étaient pas le fait de PICCINI Guinée ni même du virus, mais plutôt du fait de la question des indemnisation des habitants expropriés de la décharge. Ledit processus d’indemnisation s’étant d’ailleurs poursuivi jusqu’à la fin du mois de juin.

En octobre, la décharge a commencé à fonctionner avec un système innovant d’enregistrement et de pesage des déchets entrants, entièrement automatisé et bientôt disponible en ligne, avec un système d’empilement des déchets au moyen d’engins mécaniques. Fidèle à son engagement en matière de social et d’environnemental, la société PICCINI construit également une plateforme de sélection des déchets, afin d’améliorer les conditions de travail des nombreux récupérateurs informels opérant sur le site.

En novembre dernier, l’ANASP maître d’ouvrage, après avoir constaté l’important retard des paiements à l’égard de PICCINI (plus de 10 mois), a proposé une solution : « un accord d’alliance » entre les sociétés concessionnaires PICCINI et ALBAYRAC, pour le partage des ressources nécessaires à la bonne exécution des activités.

Dans la soirée de vendredi dernier, à notre grande surprise ce pacte a été rompu sans préavis, les activités de traitement des déchets ont donc été suspendues en attendant d’en comprendre les raisons et par conséquent d’identifier des solutions alternatives.

En réalité, la décharge n’a jamais été fermée, les services de pesage ont toujours été ouverts 24h / 24 et 7j / 7 et tous les opérateurs sont régulièrement présents à leurs postes.

Nous voulons donc rassurer l’opinion publique sur le fait que les services de la décharge sont pleinement fonctionnels à ce jour. Cette situation malgré le désagrément, nous enseigne à quel point un service « essentiel et non interruptible », 24h / 24 et 7j / 7, y compris les jours fériés, requiert à tous autant du dévouement que de l’instauration de délais raisonnables notamment en matière de procédures administratives en vue de maintenir un service toujours opérationnel. Les évènements plaident également en faveur d’une collaboration correcte, franche et transparente de tous les acteurs, dans l’intérêt commun.

L’assainissement de la ville de Conakry est aussi et avant tout une question de partenariat et de respect des engagements pris.

PICCINI Guinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.