La société turque Karpowership au secours des personnes démunies à Conakry

0
920

Au-delà de ses obligations contractuelles dans le secteur de l’énergie en Guinée, la société turque  Karpowership fait de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) une priorité. C’est dans ce cadre qu’elle vient de faire un don de beaucoup de denrées et autres produits à des personnes démunies. La remise a eu lieu ce samedi au port de Conakry, par l’entremise de structures et associations intervenant dans l’humanitaire.

Il s’agit de 120 cartons de sucres de 25 kg, 120 sacs de riz de 50 kg, 40 cartons de dattes de 250g, 2000 masques,  40 grumeaux de maïs précuit de 500g, 40 grumeaux de mil précuit de 500g, 40 cartons de Mayonnaise Bama de 946 ml, 40 cartons de beurre margarine de 900 g, 40 cartons d’eau de javel de 5 l, 40 carton de gel hydro alcoolique de 500 ml, 40 sacs de lait de 25 kg.

A l’occasion, le directeur pays de Karpowership déclaré : «…nous sommes là, c’est pour exprimer notre amitié, notre amour envers le peuple guinéen par l’organisation de cette cérémonie de donation en vivres à une certaine population défavorisée…Un événement qui s’inscrit dans nos œuvres vers le peuple guinéen», ajoute Aymen BOUDERBELA.  Rappelant de passage que «Karpower est là depuis un an, avec le support de nos partenaires locaux, en l’occurrence EDG (électricité de Guinée) et le ministère de l’énergie, on a pu assurer une certaine stabilité du réseau électrique à très faible coût ». « Ce qui va sûrement contribuer au développement et à la croissance de la Guinée », relève-t-il.

Présidente des femmes Ouléma de Guinée, coordinatrice des femmes de foi musulmanes et chrétiennes de Guinée, Madame Cissé, Hadja Mariama Sow fait partie de ceux et celles dont les associations ont été sélectionnées pour recevoir et redistribuer lesdites denrées.   En réaction, elle « remercie le donateur pour ce geste magnanime surtout à cette occasion de mois de pénitence qu’est le mois de carême ». Puis, de livrer «un sentiment de réconfort». Expliquant que «nous sommes réconfortés de voir que quelqu’un pense aux pauvres, qu’il pense aux démunis et cela est très important pour nous. Nos communautés, comme vous le savez, vous savez comment cela se passe et les gens en ont besoin. Et nous allons utiliser cela vraiment, afin qu’il soit très content. Qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas, si Dieu le sait, cela sera une récompense pour eux ». Avant de s’engager  «…à faire des films et des photos qui vont faire foi de ce que nous allons faire ».

A sa suite, c’est la Directrice Générale adjointe de la cité de solidarité qui prend la parole. Malvoyante de son état, Madame Nancy Rose a également exprimé  «des sentiments de joie et de réconfort pour ce qu’on nous offre aujourd’hui en ce mois saint de ramadan.» Même si, précise-t-elle, «ça ne nous surprend pas, parce que les turcs ont beaucoup fait pour nous à la cité de solidarité. Ils nous ont rénové l’infirmerie, le mois de carême passé ils nous ont appuyés. Une boulangerie moderne de l’amitié turque à la cité de solidarité ».

A son tour, Mme Djenabou Diallo présidente de l’ONG « Mon enfant ma vie » également bénéficiaire du don s’est engagée aussi à redistribuer aux orphelinats qui, insiste-t-elle, «en ont bien besoin ». A noter que ladite ONG intervient sur le terrain dans l’assistance aux femmes enceintes et aux enfants.

La cérémonie a pris fin par la distribution des denrées pour l’acheminement desquelles la société Karpowership  a mis à la disposition de chaque organisation bénéficiaire, un véhicule de transport. Cela, pour livrer en toute sécurité lesdits vivres dans les sièges respectifs des associations  à Conakry.