Labé : Alpha Condé annoncé en décembre pour le lancement du bitumage de la voirie urbaine (préfet)

0
544
Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

Ce jeudi 15 novembre 2018, a eu lieu à Labé, la cérémonie de passation de services entre l’équipe de la délégation spéciale et le conseil communal fraichement élu. A cette occasion, Elhadj Safioulaye Bah, le préfet de la localité, a annoncé l’arrivée très prochaine du Chef de l’Etat, Alpha Condé. L’objectif de cette visite présidentielle sera le lancement d’un éventuel projet de bitumage de 25 kilomètres de la voirie urbaine qui serait déjà signé au profit de Labé.

« Il y a une bonne nouvelle que je voudrais vous annoncer. Pour ceux qui habitent Gadha Pounthioun (quartier), nous avions sollicité auprès du Fonds d’entretien routier la construction du pont. Je demanderai aux conseillers élus, aux maires, au bureau exécutif de mobiliser les habitants de Kouroula, de Konkola et de Gadha Pounthioun pour le démarrage des travaux le 20 novembre prochain. Donc, pour une forte mobilisation pour le démarrage des travaux de l’exécution du pont reliant Gadha Pounthioun à Kouroula »,  lance-t-il.

Le préfet ne s’est pas limité à cette bonne nouvelle. Il a aussi annoncé le lancement dès le 05 décembre prochain du bitumage de la voirie urbaine en présence du Chef de l’Etat ou son premier ministre.

« J’ai reçu la correspondance du ministre des Travaux publics m’informant que le 05 décembre prochain, le président de la République et le ¨Premier ministre, Kassory Fofana, ou l’un d’entre eux, viendra pour le démarrage des travaux de bitumage de la voirie urbaine de Labé. J’ai pris la lettre pour en faire une copie au maire car c’est dans sa commune. En tout, il s’agit de 25 kilomètres pour ce qui est du contrat qui a été signé. Mais, ils vont commencer par un lot de 15 kilomètres. Je suis sûr que les populations de Daka au niveau du marché bénéficieront du bitume et la poussière ne sera plus qu’un lointain souvenir », a déclaré le préfet.

Par ailleurs, il faut rappeler qu’en début d’année 2018, Elhadj Safioulaye Bah avait annoncé l’imminence du lancement des mêmes travaux. Mais, ils peinent à se matérialiser sur le terrain.