Labé : ce que Cellou Dalein a dit aux maires UFDG de la région

août 13, 2019 4:21

En séjour depuis quelques jours dans la région administrative de Labé, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a eu un tête-à-tête ce mardi 13 aout avec les élus des 53 collectivités urbaines et rurales que comptent la région administrative de Labé. C’est la salle de conférence du centre d’écoute, de conseils et d’orientation pour les jeunes (CECOJE) de Labé qui a servi de cadre à cette réunion, a constaté sur place Guinéenews.

D’entrée de jeu, El hadj Cellou Dalein Diallo a d’abord tenu à fixer l’objectif de cette rencontre. « J’ai tenu à vous rencontrer, vous les élus, à travers les maires des communes urbaines dans lesquelles l’UFDG a obtenu la majorité et le poste envié de maire pour qu’on fasse le point de la situation qui prévaut dans le pays et qu’on voit ensemble les perspectives. Mais bien avant, je voudrais vous féliciter très sincèrement. Ce n’était pas donné de gagner des élections locales. Mais dans cette région où la fraude n’a pas manqué, où les intimidations et la corruption qui sont des actes du pouvoir, vous vous êtes battus pour voter et faire voter, pour sécuriser. Et nous l’avons emportée dans la quasi-totalité des communes urbaines et rurales de la région… Quand on a réclamé la tenue des élections locales, il a fallu se battre depuis 2011 des gens sont morts et il a refusé. A Conakry, tous les chefs de quartier de l’époque de Conté qui ne les ont pas aidés lors des présidentielles de 2010 et les suivantes, ont tous été enlevés. Ils ont été remplacés par des personnes qui ont pour mission de détruire l’UFDG. Quand ils réceptionnent les cartes, ils regardent le nom et balancent la moitié dans les toilettes. Voilà, on s’est battu pour la tenue des élections locales… Tous les chefs de quartier étaient nommés par les gouverneurs et préfets », a déclaré le président de l’UFDG.

Dans un discours de plus de 30 minutes, le président de l’UFDG a rappelé le chemin parcouru par son parti, les acquis et les attentes aux différents maires de la région administrative de Labé.