Labé : circulation, activités économiques et scolaires paralysées (8h-9h)

0
498

La commune urbaine de Labé semble observer le mot d’ordre de manifestations générales lancé par le front national pour la défense de la constitution (FNDC). A la surprise générale, les mouvements de protestation ont commencé tard dans la nuit du dimanche à ce lundi 14 octobre. Des jeunes surexcités ont commencé à ériger des barricades, bruler des pneus sur plusieurs axes stratégiques de la ville aux environs de 22heures 30 minutes, a constaté Guinéenews.

Depuis les environs de la grande mosquée, au rond-point Hoggo M’Bouro en passant par les carrefours Bilaly, Thiewirkoun et des routes secondaires de Tata et Daka ; des pneus brulés et des routes barricadées ont été constatés. Cela a paralysé la circulation au niveau de ces axes jusqu’au petit matin de ce lundi 14 octobre.

Par contre, le carrefour Billaly et le rond-point Hoggo M’bouro étaient toujours tenus par ces jeunes qui régnaient en maitres aux environs de 08 heures 30 minutes. Le passage était bloqué même pour les piétons. Conséquences, les routes sont quasi désertes ce lundi matin dans le centre-ville.

Au marché central, boutiques et magasins restent fermés aux environs de 08 heures 30 minutes. C’est seulement au marché Yenguéma où on constate du monde notamment des femmes venues faire leur achat de condiments. En ce moment, les banques et assurances étaient toutes fermées alors que le personnel trainait pour la plupart dehors et que les groupes électrogènes étaient en service.

Du côté de l’éducation, toutes les écoles visitées par Guinéenews, à savoir Hoggo M’Bouro, Wouro, Konkola, … étaient vides. Une partie du personnel était là mais pas l’ombre d’un élève. Cela est valable pour environ 95 % des écoles privées qui ont également préférées fermer les portes.

Il faut rappeler que le marché central de Labé a refoulé du monde dans la journée du dimanche qui d’ordinaire est moins fréquenté. Informé du programme du FNDC, les commerçants ont préféré mettre cette journée à profit pour vendre au maximum.