Labé: des syndicalistes interpellés le mercredi dernier, libérés (Mansaré)

juillet 28, 2018 7:03
0

La ville de Labé a été particulièrement agitée le mercredi 25 juillet dernier. Au cours de ces échauffourées, des syndicalistes ont été molestés, blessés et mis en prison. Ils ont été libérés hier vendredi 27 juillet. C’est le Secrétaire général adjoint de la CNTG et porte-parole de l’inter Centrale syndicale USTG-CNTG, qui l’a annoncé ce samedi à la Bourse du Travail. C’était au cours d’une réunion d’informations tenue à cet effet.

«Nous sommes heureux de vous informer que nos camarades qui ont été encerclés, gazés et emprisonnés à Labé, ont retrouvé leur liberté. Ce qui s’est passé à Labé, on ne peut pas vous le décrire. Ils ont encerclé les camarades dans leur siège. Ils les ont gazés. Ils les ont blessés », a indiqué Mamadou Mansaré.

Par ces violences perpétrées sur les siens, le syndicaliste entend répondre par la capacité des défenseurs des droits des travailleurs à paralyser le pays. « La classe ouvrière n’est pas violente. Je vous l’ai toujours dit. Mais nous allons répondre à la violence par notre action de cesser toute activité, de paralyser le pays jusqu’à ce qu’ils comprennent que malgré la répression, c’est la voix du peuple qui continue », a-t-il déclaré sous les ovations de ses collègues syndicalistes.