Labé : Importante saisie de chanvre indien par les services de sécurité (préfet) 

0
1615

C’est un coup de filet réussi des services de sécurité en général et du commissariat central de police en particulier. La plus grosse saisie a été effectué dans le quartier Daka de la commune urbaine de Labé où au moins trois sacs de 100 kilogrammes de chanvre indien ont été pris par les agents de sécurité.

A cela, il faut ajouter qu’une autre saisie a été effectuée dans la commune rurale de Diari, a appris Guineenews de sources officielles.

Après cette saisie, des discussions sont entamées entre l’autorité préfectorale et le procureur de la république près le Tribunal de première instance (TPI) de Labé dans le cadre de la mise en place d’une commission qui pilotera l’incinération de cette importante quantité de chanvre indien à en croire à El Hadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé.

« Une saisie de drogue a été effectuée aussi à Diari et au niveau de la commune urbaine par le commissariat central de Police. Ce qui retarde l’incinération, parce que j’ai insisté pour que l’incinération se fasse, mais le procureur a demandé à ce qu’on suive une procédure normale pour éviter des problèmes. Donc, on doit mettre en place une commission pour l’incinération. Donc, les discussions continuent entre le préfet et le procureur pour déterminer qui doit présider la commission. Ainsi, on a fait appel à Conakry afin qu’on nous fournisse le décret qui définit lequel d’entre nous peut présider la commission d’incinération », déclare le préfet de Labé au micro de Guineenews.

Ainsi, El Hadj Safioulaye Bah rassure que la drogue sera belle et bien détruite dans les prochaines heures : « mais rassurez-vous que la drogue sera incinérée. C’est nous-mêmes qui avons dit à tout ceux qui ont procédé à la saisie, de garder eux-mêmes la drogue parce que depuis que je suis à Labé ici je n’ai jamais assisté à l’incinération d’une drogue saisie ici. Donc, cette fois-ci, je ne permettrai pas que la quantité saisie trouve une autre destination. On va mettre en place la commission et ensuite procéder comme ça se doit. Ceux de Diari détiennent la quantité qu’ils ont saisie et le commissariat détient aussi ce qu’il a saisi. Dés que la commission sera constituée, nous ferons appel à tous les médias afin de procéder à l’incinération »,  insiste-t-il.