Labé: la délégation spéciale laisse une dette de prés de 40 millions

0
413

La passation de service entre la délégation spéciale de Labé et l’équipe fraichement élue s’est tenue hier jeudi 15 octobre 2018 à la Mairie. Après les allocutions du président de la délégation spéciale et celle du maire entrant, le préfet a pris soin d’exposer la situation économique de la mairie aux invités.

Selon le Préfet, la délégation spéciale laisse une ardoise de prés de 50 000 000 GNF : « Ils ont laissé à la banque 2 184 616 GNF. Parallèlement ils ont aussi laissé des dettes. Ces dettes s’élèvent à 22 790 000 GNF ; Il s’agit là du salaire du personnel permanent pour les mois d’août et de septembre 2018 ; c’est la situation et celle-ci va jusqu’au 30 septembre. Donc octobre et Novembre ne font pas partie de cette situation. Mais étant au terme de ces deux autres mois donc la dette va grossir de plus », explique Safioulaye Bah, le Préfet de Labé.

Plus explicite, le Préfet de Labé a tenté de préciser comment cette dette a été contractée : « le personnel permanent à 9 920 000 GNF, indemnité aux cadres de l’État 1 880 000 GNF ; tout ça dans les mois d’août et septembre. Indemnité de représentation du président et vice président 900 000 GNF comme c’est des postes qui ne sont pas rémunérés. Eux, ils perçoivent des primes de 250 000 GNF par mois. La garde communale 4 990 000 GNF plus le salaire de l’administrateur du marché de Daka 3 150 000 GNF. L’ex maire et ses trois adjoints 1 950 000 GNF. C’est tout ça qui fait22 790 000 GNF », précise  le Préfet »