Labè: Le cortège du PM a-t-il été attaqué?

0
843
C’est l’information qui circule depuis quelques heures dans le pays. Selon des organisateurs de la réception du Premier ministre, Kassory Fofana et directeur de campagne du rpg arc en ciel, une.partie de la délégation aurait subi une attaque intervenue à la fin du meeting, ce mardi 29 septembre 2020 dans la commune urbaine de Labè.
Samba Camara, l’un des organisateurs de la manifestation tente de situer les responsabilités: « c’est comme d’habitude. Vu la réussite que nous avons enregistré, nos adversaires sont venus encercler le stade et s’attaquer au cortège. On a tous subi, même le véhicule du coordinateur régional a été touché »,  soutient-il.
Et de poursuivre: « au niveau de mon véhicule, c’est seulement les rétroviseurs et la partie arrière qu’ils ont réussi à endommager. Mais pour les autres c’était plus grave. Le véhicule de mon ami Thiernoya aussi est fortement impactè ».
À la résidence du préfet de Labè où on a été pour constater les dégâts, c’est seulement le pickup en image et le véhicule du gouverneur qui ont été  victimes de.jets de pierres.
Dans le souci d’équilibrer cette information, Guineenews a pris langue avec la cellule de communication de l’UFDG dont Labè est le fief. Ousmane Gaoual Diallo a été on ne peut plus clair:  » d’abord, nous rappelons que depuis le début de cette campagne, les responsables du rpg arc en ciel et leurs militants font campagne dans tous les villages et villes du Foutah sans qu’aucun incident ne soit signalé. Nous n’avons pas été surpris de cette annonce qui fait partie du processus de manipulation du RPG qui veut faire croire à l’opinion guinéenne que le cortège du Premier ministre aurait été attaqué. Je ne sais pas comment des gens vont attendre la fin d’un meeting pour attaquer un cortège » s’interroge-t-il.
Plus loin, Ousmane Gaoual Diallo parle d’une manipulation: »nous n’avons appelé ni à manifester contre l’arrivée de quelque candidat que ça soit, de quelque territoire que ça soit dans le pays. Donc, toute information tendant à faire croire qu’il aurait eu des militants de l’UFDG impliqués dans une soi-disante attaque contre le cortège du Premier ministre; ce sont des malversations, des mensonges qui reposent sur aucun fait », ajoute-t-il.
Il faut par ailleurs signaler que le véhicule du Premier ministre n’a pas été cité dans le lot des véhicules endommagés.