Labé : le préfet regrette les violences de la journée et appelle au calme

août 25, 2018 6:32
0

La matinée de ce samedi a été très agitée à Domby, dans le quartier Daka 1 à Labé. Des violences se sont emparées de ce quartier de la commune urbaine après la mort d’un jeune taxi-motard qui a été  poignardé par un de ses amis vendredi nuit. Plusieurs maisons y ont été saccagées et incendiées ainsi qu’un camion des sapeurs-pompiers.

Face à déchainement de vandalisme, le préfet Elhadj Safioulaye Bah est monté au créneau pour condamner ces actes avant d’appeler les uns et les autres au calme. «Ce qui s’est passé à Labé est très grave. Que tout le monde sache que ce n’est ni un gendarme, ni un policier qui a tué le jeune. C’est un problème entre amis. C’est lors de l’altercation qui  a éclaté entre eux que l’un a tué l’autre… Nous demandons aux citoyens de faire doucement. Que chaque père de famille dise à son enfant d’éviter la violence… Les jeunes manifestants sont partis vandaliser la concession des parents du jeune qui poignardé son ami. Mais ce n’est pas lui qui a construit cette maison…», a-t-il déclaré.

Il faut noter que depuis le repli des forces de sécurité qui ont eu du mal à enrayer les violences dans le secteur, les jeunes manifestants se sont dispersés et dans cette soirée, un calme précaire règne à Domby.