Labè: Les missionnaires cubains de l’hôpital gazés et violentés dans leur domicile (hôpital)

0
864

Les violences et bavures des forces de défense et de sécurité se sont intensifiées dans la journée du vendredi 23 octobre 2020 à Labè où les tirs de sommation ont retenti toute la nuit. En plus des blessés par balles, les missionnaires Cubains en service à l’hôpital régional de Labè ont essuyé une attaque dans leur domicile.

Docteur Pedro, le chef de l’équipe cubaine en mission à l’hôpital régional de Labè explique: «hier, la police nous a lancés des cailloux en direction de notre maison. Ils ont cassé toutes les vitres du salon avant de nous lancer du gaz lacrymogène. Je pense que cela n’est pas normal parce que ce n’est pas la population qui nous a attaqués. C’est les militaires qui nous ont lancés des cailloux. Ce n’est pas normal parce qu’ils ont tout cassé», fustige-t-il.
Heureusement, personne d’entre eux n’a été blessé au cours de cette attaque comme le précise ici Dr Pedro: «personne d’entre nous n’est blessé mais toutes les vitres des fenêtres et des portes ont été cassées et le gaz nous a trouvé dans la maison», ajoute le spécialiste Cubain.
Interpellé, Dr Attaoulaye Sall le directeur général de l’hôpital régional de Labè dit avoir saisi l’autorité compétente. Dans la matinée de ce samedi 24 octobre 2020, un calme précaire règne dans la cité.