Labé : Les organisateurs de la foire artisanale de Guinée au Foutah Djallon face à la presse

0
462

En prélude à la quatrième (4e) édition de la foire artisanale de Guinée au foutah Djallon, les organisateurs de cet événement à la fois culturel et artisanal ont tenu un point de presse ce mercredi 05 décembre 2018. Le site abritant l’événement c’est-à-dire la devanture de l’aéroport de Labé a servi de cadre à cette conférence de presse, a constaté sur place Guineenews.

L’acteur principal, Oumar Barry, le président-directeur général de Rev-médias (structure organisatrice de l’événement en collaboration avec la radio espace Guinée) a tout d’abord tenu à saluer l’accompagnement de la presse : « je tiens sur un facteur très important, qui est l’axe principal de la réussite de cet événement ; c’est l’accompagnement de la presse. C’est un événement, depuis le début si la presse ne le soutenait pas on sentirait qu’il y a un pied qui boite. Donc, depuis la première édition, les plus grands partenaires, ce sont les médias. Donc ça, il faut s’en réjouir et s’en féliciter », entame-t-il.

Pour ce qui est des innovations intervenues en cette quatrième édition, Oumar Barry soutient : « cette quatrième édition comme vous le sentez tout de suite sur le calendrier, la première particularité d’abord, c’est la durée. Avec toutes les éditions précédentes, on parlait de 10 jours, 12, et 15 jours au maximum. Mais cette année on a pris le gros risque, un risque positif de s’étendre sur 32 jours. Les raisons, c’est simple. D’abord on a fait deux ans de trêve ; donc entre la troisième et la quatrième édition, on fait deux ans c’est-à-dire 2016- 2018 », explique-t-il.

Et de poursuivre : « la seconde raison, c’est la fin d’année. On a envie d’animer un peu la ville, mais surtout permettre aux artisans au nom desquels on organise cet événement parce qu’on a dit que c’est la foire artisanale ; qu’ils puissent vendre plus leurs produits mais que l’espace qui leur ait dédié serve également à un très grand échange entre eux. L’exemple, c’est que lors de la troisième édition, les différents artisans qui étaient là se sont réunis et ont discuté de leur problème ensemble et ont fait un mémorandum qui a été déposé au ministère en charge de l’artisanat par rapport à la problématique de l’artisanat en Guinée. Et cette année, il y a des artisanats de Labé, Mamou, Boké, Kindia, Kankan, Nzérékoré, … Au-delà de tout cela, l’investissement vous le sentirez il est plus colossal. Donc ses différentes particularités nous poussent à dire que cette quatrième édition est plus prometteuse que les éditions précédentes », ajoute Oumar Barry.

Par ailleurs, un carnaval est prévu ce jeudi 06 Décembre 2018 de la rentrée de la ville à l’aéroport de Labé. Cela sera suivi de la cérémonie de lancement de l’événement.