Labé: les syndicalistes locaux visés par une plainte

juillet 11, 2018 7:59
0

Une bagarre entre l’équipe de patrouille des syndicalistes et un commerçant dans le quartier Safatou, finit à la sûreté. En effet, le commerçant aurait cassé le pare-brise de la voiture à bord duquel circulait le syndicat qui, à son tour, l’a emmené manu-militari à sa base où il aurait été retenu par les responsables syndicaux.

Après sa libération, le commerçant a estimé être victime de séquestration  a porté plainte à la sureté dans la matinée de ce mercredi 11 juillet pour ‘’agression et séquestration’’.

Interrogé sur ces incidents par Guinéenews, El hadj Lamine Sangaré, Secrétaire général de la section régionale du syndicat des travailleurs explique :

«… C’est dans une bagarre avec l’équipe de supervision, il (le commerçant) les a agressés avec une pelle. Il a cassé le pare-brise de la voiture de patrouille et les autres l’ont arrêté. Finalement, il a été envoyé ici à la base et ses parents ont intervenir. Après l’intervention de ces derniers, j’ai exigé qu’on le libère. J’ai demandé que la séance soit suspendue jusqu’à ce matin à 10 heures. Une fois libre, ils ont profité de la nuit pour aller porter plainte contre nos agents à la sûreté. Nous sommes à ce niveau.»

A en croire nos informations, le dossier suit son cours. Il faudrait néanmoins signaler que les syndicalistes qui se prêtent à des patrouilles tout au long de la journée obligent les commerçants et les conducteurs de moto-taxi à se plier au mot d’ordre de grève.