Labé :  un trafiquant de bois mis aux arrêts par les éco-gardes communaux

0
553

La garde communale de Labé a réussi un joli coup de fil vendredi 12 juin en démantelant un réseau de trafiquant de bois qui opérait en plein centre- ville de Labé. Le présumé principal cerveau est un sexagénaire qui a été interpellé avec une tronçonneuse en pleine activité au quartier Pounthioun de la commune urbaine. Alors qu’il était en train de couper les derniers gros arbres visibles aux abords du barrage Manga-Labé, constaté sur place Guinéenews.

Mamadou Bachir Koula Diallo, Vice-maire et responsable de la commission domaniale au sein du conseil communal de Labé, a conduit la délégation de la mairie sur le terrain. Il revient ici sur ce constat qu’il a constaté sur les lieux : « on m’a informé que plusieurs gros arbres du barrage Manga-Labé ont été abattus. C’est ainsi que le maire nous a dépêchés avec la garde communale. Sur place, on a trouvé que les gros arbres qui protègent la rivière, ont été coupés et ils étaient en train de les découper. C’est ainsi qu’on les a déposés d’abord à la commune. Cela est une mauvaise action. Car, nous constatons tous le changement climatique avec le tarissement de nos cours d’eau. Tous les jours on est en train de tendre la main afin qu’on nous aide dans la conservation de l’environnement. Mais si certains d’entre nous en profitent, eux, pour couper pendant ce temps les arbres qui protègent les fleuves, nous n’avons d’autre choix que de sévir contre eux. Couper les arbres aux abords des fleuves, c’est comme sortir avec une machette pour s’attaquer aux hommes dans la ville. Il faut qu’on se donne la main pour mettre fin à ce genre de pratique. »