voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Labé : une concession ravagée par sept incendies successifs

    Le dernier sinistre s’est produit dans l’après-midi de ce mercredi 03 février, quand un autre incendie (le septième) s’est déclaré dans la même concession. Contrairement aux précédentes, les flammes ont cette fois-ci ravagé tout le contenu de la maison laissant derrière une famille sans nourriture, sans habits et encore moins d’habitations, a constaté sur place la rédaction locale de votre quotidien électronique Guinéenews.

    El hadj Mamadou Alpha Diallo, le chef de la famille sinistrée explique : « c’est des flammes qui jaillissent comme ça depuis maintenant 7 jours, chaque jour le feu se déclare mais heureusement on arrive à le maîtriser avec l’aide du voisinage. Comme c’est devenu récurrent on a déplacé certains objets qu’on a stockés dans une autre chambre. Donc, aujourd’hui je suis sorti et aussitôt on m’a appelé pour me dire que le feu a pris une grande ampleur aujourd’hui. Je suis venu constater l’ampleur des dégâts car aujourd’hui tout a été consumé » entame-t-il.

    Face à ce sinistre, les membres de cette famille n’ont même plus quoi porter soutient El Hadj Mamadou Alpha Diallo. « Aujourd’hui c’est le septième jour et c’est le septième incendie dans la même maison. Le feu s’attaque d’abord aux habits, ensuite aux matelas et aux meubles. Et voilà que cette fois-ci c’est tout le contenu de la maison qui est parti en feu. Suite aux tout premiers incendies qui s’étaient attaqués aux habits, j’étais en train d’acheter des vêtements pour  les membres de la famille, mais là tout est parti dans les flammes et il ne reste plus rien en dehors des portes qui ont été arrachées » ajoute-t-il.

    Sur place, les commentaires allaient bon train. Pour plus d’une personne il s’agit là d’une série de feux mystérieux déclenché par des mauvais esprits qui hantent la fille du chef de famille. Selon ces indiscrétions, le sinistre aurait commencé au lendemain de l’utilisation d’un médicament censé délivrer la fille en question. Une hypothèse rejetée par le service de la protection civile.

    « Effectivement, il y a eu sept incendies dans cette concession et c’est le même phénomène qu’on constate durant toute la semaine. Mais nous on ne peut pas dire que c’est l’évanouissement d’une fille qui est la cause de l’incendie ; nous on va aller d’abord sur les causes d’origine scientifique. Mais on ne peut pas aller sur la piste de cause mystérieuse. Je dois même appeler Conakry car les coopérants Français et les scientifiques doivent venir pour qu’ensemble on tente de trouver la cause de ces incendies afin de produire un rapport » déclare le commandant Mamadou Diakité, le responsable des sapeurs pompiers de Labé.

    Il faut signaler qu’il y a eu au moins quatre incendies, rien qu’en ce début de semaine entre les quartiers Tata 1 et Pounthioun où des habitations et tout leur contenu ont été ravagés.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE