Labé : une jeune fille meurt écrasée par un camion benne

0
761

Cet accident de la circulation est survenu dans la soirée du lundi 19 avril. C’était dans les environs de la grande mosquée de la commune urbaine de Labé. Il a coûté la vie une jeune fille qui s’est retrouvée prise en otage entre deux véhicules avant de finir sa course sous les pneus d’un camion benne chargé de sable, rapporte le commandant de la sécurité routière de Labé. (Photo d’archives)

A en croire le colonel Tidiane Sanoh, la victime Adama Sira a eu une mort atroce.    

« C’est son voile qui est allé s’accrocher au rétroviseur d’une voiture Nissan immatriculé RC 3572 AF. Voulant s’extirper de cet engrenage, un camion chargé de sable l’a faiblement heurté. Elle est ensuite revenue vers la voiture qui l’a finalement propulsée violemment vers le camion. Elle est finalement tombée et le camion a marché sur elle », a-t-il expliqué.

Visiblement affecté par ce drame, El hadj Barry, l’oncle de la victime revient sur : « ma femme Binta Barry m’a appelé pour me dire que Adama Sira, la fille de Djénabou a été victime d’un accident et qu’ils sont à l’hôpital. Je me suis immédiatement rendu sur les lieux. Elle était apprentie couturière. »

Cet accident intervient 24 heures seulement après celui qui a coûté la vie à un autre jeune apprenti-chauffeur. Un drame dont l’auteur principal est jusque-là introuvable.

« Un chauffeur, c’est le permis de conduire. Mais si tu n’as pas de permis même si tu peux faire décoller l’avion, c’est que tu es un apprenti. Donc, celui qui a commis cet accident est en cavale. Parce qu’on ne l’a toujours pas retrouvé. Nous avons ouvert une enquête pour le retrouver », précise colonel Tidiane Sanoh, le commandant de la sécurité routière de Labé.