Lampadaires solaires cannibalisés et volés à Lola: les rues replongées dans le noir

juillet 18, 2018 7:40
0

Les lampadaires solaires envoyés par le gouvernement guinéen pour l’éclairage public  n’existent plus à Lola. Les voleurs ont tout emporté. La ville est depuis quelques temps  plongée dans l’obscurité.

Un citoyen croisé ce matin dans un rond-point n’a pas caché son amertume : « nous  sommes  au rond-point Heinikhola.  Regardez bien tous les lampadaires solaires ont été arrachés par les voleurs. Maintenant, c’est l’obscurité », dit-il avant de poursuivre : «  cette  route mène jusqu’à la préfecture. Elle n’est plus éclairée. Idem qu’en face du bloc administratif

Notre interlocuteur est déçu que les biens publics soient toujours vandalisés ou  volés. Toutes les artères et autres ronds-points de la ville de Lola sont dépourvus de lumière. Les voyous sont passés par là.

Et pourtant, l’arrivée  de ces lampadaires solaires avait suscité un engouement et un espoir  pour les populations de la ville. Surtout les jeunes et les vendeurs ambulants  dans la soirée. C’est le cas de cette vendeuse  de soupe qui se plaint de l’absence d’éclairage public.

«Ce n’est pas acceptable que les gens  arrachent les ampoules ! C’est malhonnête et irresponsable ! Pire, ces bandits ne sont pas inquiétés », s’indigne-t-il.

Pour l’heure, aucune enquête  n’est engagée sur le terrain. Il faut rappeler que les lampadaires solaires de la préfecture de Lola ont été multipliés en 2015 par le gouvernement.