L’An 60 de la Guinée fêté dans l’ambiance au Royaume-Uni

octobre 22, 2018 4:13
0

L’ambassade de Guinée au Royaume-Uni et la communauté guinéenne ont fêté les 60 ans d’indépendance à Birmingham samedi 20 octobre 2018.

Le week-end dernier donc, à l’instar des autres pays en Europe et ailleurs, les 60 bougies de la Guinée ont été soufflées au Royaume-Uni dans une ambiance à la guinéenne et dans une des plus belles salles de fête de Birmingham.

L’ambassadeur de Guinée en Grande Bretagne, Alexandre Cécé Loua dans son discours d’ouverture de la soirée, commencera par rendre hommage au feu président Ahmed Sékou Touré et ses compagnons de lutte grâce à qui la date du 02 octobre de chaque année marque l’indépendance du pays. De 1958 à 2018, la Guinée a 60, date placée sous le signe la « Souveraineté assumée ».

« De l’économie dirigée avec une politique socialiste, on est passé à un redressement économique avec une politique de libération des initiatives privées puis de là on est arrivé à une politique de changement de tous ordres avec un renforcement des initiatives privées, du multipartisme, une diplomatie offensive, une politique d’exploitation des ressources naturelles », dira le diplomate.

Toujours dans son allocution, M. Loua dira que « la conception et la réalisation de grands projets de développement sont les éléments dominants de la nouvelle gouvernance sous la présidence du Professeur Alpha Condé tout en notant la participation des Guinéens de l’étranger ».

Pour Alexandre Loua, malgré les contraintes de la conjoncture internationale, la Guinée avance lentement mais sûrement avec ses propres moyens et les contributions de la coopération internationale. Il n’a pas cependant oublié de mentionner la grandeur des défis à relever avec les grandes attentes des populations au sein desquelles les jeunes et les femmes qui sont au cœur du programme présidentiel.

Parlant de l’unité nationale, Alexandre Loua a souligné les moments de mécontentements et de rejets au cours de l’histoire de la Guinée.

« C’est bien à la restauration et au renforcement de cette unité nationale que s’attellent le gouvernement et toutes les couches sociales. C’est le travail de tous sans distinction, à l’image des pères de cette indépendance qui ont réussi à s’entendre en dépit de lignes politiques différentes et à voter NON le 28 septembre 1958 ouvrant ainsi la voie à l’indépendance », rappellera-t-il.

Pour terminer, l’ambassadeur appelera au vivre ensemble dans la communauté guinéenne au Royaume-Uni.

« L’unité et encore l’unité d’actions et de destin », martèlera-t-il.

Il évoquera sa première rencontre avec la communauté le 1er septembre dernier qui est une autre étape du long processus d’unité et de concorde vers les objectifs fixés, dit-il.

« Cette soirée du 20 octobre qui nous réunit pour la célébration de l’historique fête de l’indépendance est une démonstration éloquente de notre appartenance commune à ce beau pays qui est la République de Guinée », a ajouté M. Louah.

La mobilisation était grande et la fête continuera jusqu’au petit matin avec des prestations d’artistes, la nourriture et là boissons pour tout le monde. L’organisation de la soirée était gérée par le consul Diguena Iromou avec l’aide de volontaires de la communauté. Une parfaite réussite !