Lancement de l’opération « un Centre d’Encadrement Communautaire pour chaque école de Koba »

0
436

L’annonce a été faite le samedi 03 novembre 2019 par le Maire de la commune de Koba, Aboubacar BANGOURA au cours d’une assise communautaire dans l’enceinte de l’école primaire de Makinsi.

Créée en 1954, l’école primaire de Makinsi est la plus vielle école primaire de la commune de Koba dans la préfecture de Boffa. Elle a vu passer plusieurs générations d’élèves et continue d’en accueillir. Quatre cent deux élèves (402) y sont inscrits pour l’année scolaire 2019-2020. Sur le plan infrastructurel, l’école vient de bénéficier d’un nouveau bâtiment de deux salles de classe mais elle manque de point d’eau potable et d’un centre d’encadrement communautaire (CEC)pour les enfants de 3 à 5 ans. « Face à la forte demande des parents pour le CEC (école maternelle), nous avons dû en créer mais, il manque de salle de classe pour accueillir les enfants » déclare le directeur de l’école Ousmane Sampou qui se réjouit du fait que l’enseignement préscolaire soit au centre des priorités de la commune et des partenaires de l’éducation.

Pour le maire de la commune de Koba, Aboubacar BANGOURA, « l’heure des discours est révolue. Il faut passer à l’action ». En insistant sur l’importance de l’éducation des enfants et plus spécifiquement sur la nécessité de « créer des filles et des garçons nouveaux sur le plan comportemental », le maire a annoncé le type de partenariat qu’il souhaite établir avec les différents acteurs afin de faciliter la mise en place des centres d’encadrement communautaire dans chaque école de la commune.

Koba
UNICEF Guinee/C. Tayo Jiofack
Koba

Chaque communauté mettra à la disposition de l’école un espace pour la construction du CEC, les associations des parents et amis des écoles réuniront les populations pour fabriquer les briques de terre qui serviront à la construction des espaces d’accueil des enfants suivant le modèle qui sera défini par la commune. La commune et les partenaires apporteront un appui financier pour la pose de la toiture ainsi que le paiement des primes mensuelles des encadreurs. Les autorités locales de l’éducation se chargeront du suivi de cette initiative et de la sélection et de la formation des encadreurs.

« Notre objectif est d’avoir au moins dix CEC fonctionnels dans la commune dans les cinq prochains mois » déclare le maire Aboubacar Bangoura qui lance un appel à toutes les personnes de bonne volonté afin qu’elles se joignent aux efforts en cours pour offrir un bon départ aux enfants. L’UNICEF, l’un des partenaires clés des communes de convergence dont Koba fait partie, soutient l’initiative du maire de Koba et promet d’accompagner les efforts en cours.

Koba
UNICEF Guinee/C. Tayo Jiofack
Koba

Il est à noter que l’UNICEF a appuyé depuis 2018 le renforcement la gouvernance locale du système éducatif sur la base de contrats de performance liant le Ministère de l’Education, l’UNICEF et chacune des 40 Communes de convergence. A ce titre les communes reçoivent des subventions de l’UNICEF afin de contribuer au financement de leurs propres stratégies pour atteindre les résultats inscrits dans le contrat de performance principalement basé en 2019 sur la gouvernance locale du système et la participation communautaire (fonctionnement de la Commission Education et santé du Conseil communal, renouvellement des Associations de Parents d’élèves, des Gouvernements des enfants dans les écoles, remontée mensuelle au conseil communal de l’absentéisme des enseignants).

A travers des chants, des scénettes et des jeux, les élèves de l’école de Makinsi ont montré aux invités et à leurs parents qu’ils ont le potentiel pour être des citoyens responsables, au service de leur communauté.