Lancement des Journées nationales de vaccination contre la polio : plus de 4 millions d’enfants ciblés

0
517

Le ministère de la Santé avec l’appui de l’UNICEF a lancé ce mercredi 3 juillet à travers la coordination nationale du Programme Élargi de Vaccination (PEV), la campagne nationale contre la poliomyélite et l’administration de la vitamine A aux enfants âgés de 0 à 59 mois qui se déroulera du 4 au 7 juillet sur toute l’étendue du territoire national.

Durant cette période, environ 4 millions 700 mille enfants bénéficieront du vaccin contre la poliomyélite et des bienfaits de la vitamine A. C’est la commune de Matoto qui a servi de cadre au lancement national de cette campagne. Dans son discours de circonstance, le maire de ladite commune, Mamadou Toss Camara, a invité les chefs de quartier, les leaders communautaires, les ménages et les populations en général, à s’impliquer de façon effective pour la réussite de la campagne. Ce, en gardant les enfants à la maison durant toute la période et en facilitant la tâche aux agents vaccinateurs.

Selon les spécialistes, la poliomyélite touche principalement les enfants de moins de cinq ans et il n’existe pas de traitement pour cette maladie. La vaccination reste donc la seule option qui confère à l’enfant une protection à vie. C’est pourquoi le représentant du ministre de la Santé à cette cérémonie, Yacouba Barry, a déclaré : « l’administration du vaccin contre la poliomyélite de manière répétitive s’avère nécessaire en vue de conférer à l’enfant une meilleure protection ».

Il a, en outre, salué les progrès enregistrés dans le cadre de la riposte à cette épidémie et remercié les partenaires pour leur soutien à cette campagne.
Le coordinateur du Programme Élargi de Vaccination, a ajouté de son côté que la stratégie retenue pour cette campagne de vaccination est le porte-à-porte.

A cet effet, « nous avons déployé plus de 10 000 agents vaccinateurs sur le terrain et plus de 1600 mobilisateurs sociaux pour la réussite de cette campagne. Notre souci est de renforcer l’immunité collective chez les enfants de moins de cinq ans », a fait savoir Dr Moustapha Dabo qui se réjouit du fait que la Guinée ait enregistré des progrès dans le cadre de l’initiative mondiale d’éradication de la poliomyélite.

S’exprimant au nom des partenaires techniques et financiers, Dr Karifa Mara a souligné que ‘’grâce aux efforts fournis sur le terrain, la Guinée a été déclassé de la liste des pays en épidémie. Cependant, précise-t-il, la Guinée figure sur la liste des pays dits vulnérables à la poliomyélite.

« Cette condition de fragilité interpelle tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la polio. Nous devons davantage intensifier nos efforts dans la mise en œuvre des activités de l’initiative mondiale de l’éradication de polio » a lancé Dr Mara tout en rappelant que la poliomyélite est une maladie redoutable qui peut handicaper l’enfant à vie. Et pour éviter de compromettre la vie des enfants à vie, la vaccination, prévient-il, reste pour eux le meilleur moyen de protection contre la poliomyélite.