L’ancien ministre de l’Unité nationale, Gassama Diaby, (encore) parmi les Africains influents

0
2027

Déjà classé en 2017, l’ancien ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté est de nouveau classé parmi les 100 Africains influents par le  sérieux magasine NewAfrican.  Cela, malgré son départ du gouvernement Fofana en novembre dernier. Le magazine panafricain note qu’ « après Lounceny Fall en 1996 et Justin Morel Junior en 2009, Gassama Diaby est devenu en novembre 2018 le troisième ministre à avoir démissionné d’un gouvernement guinéen. Tout un évènement, dans un pays où la démission à une haute fonction de l’Etat n’est pas coutume… »

Selon NewAfrican,  la décision de Gassama lui a  valu d’être considéré en Guinée comme l’un des hommes qui ont marqué l’année 2018. Derrière cette décision, croient savoir nos confrères,  « la contrariété de l’ancien ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté qui était en fait devenu encombrant au sein d’un gouvernement qu’il n’hésitait pas à se désolidariser de certaines de ses décisions ». Le magasine ajoute : « en attendant un possible retour au-devant de la scène nationale, l’initiateur de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix reste pour beaucoup de Guinéens ‘’ irremplaçable ‘’ à ce poste de ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté qui demande une grande impartialité ».

Pour le magasine, Gassama Diaby fait donc partie de ses  « forces vives, ses forces de création qui font avancer l’Afrique » dans leur domaine d’intervention respectif, ainsi que dans leur pays respectif et parfois au-delà.

Il faut noter que cette distinction de Gassama Diaby vient en quelque sorte confirmer le choix de votre quotidien en ligne Guineenews.org, qui l’avait désigné comme la personnalité guinéenne de l’année 2018. Autrement, Guineenews n’aura pas été le seul média à reconnaître ce ministre « percutant et convaincant », qui a œuvré durant tout son séjour à la tête du ministère des Droits de l’Homme et des Libertés publiques – devenu plus tard ministère de l’Unité nationale et de la Réconciliation – pour la cohésion sociale, la paix et le développement de la Guinée. Ce ministre qui a été aussi adulé tant par les Guinéens que par la communauté internationale pour son impartialité, son franc-parler et son combat farouche pour la cause nationale…notamment les questions de paix, de justice et de l’état de droit démocratique.

Gassama Diaby reviendra-t-il au-devant de la scène nationale comme l’espère NewAfrican  ou de nombreux guinéens ? Ou sera t-il récupéré par les institutions internationales ? L’ancien ministre de l’Unité nationale n’a pas voulu commenter sa nouvelle distinction. Silencieux depuis sa démission fracassante du gouvernement, quand prendra-t-il la parole ? Quel sera son choix et sa décision ? On attend de voir…!