L’Armée sur le front de l’assainissement à Cosa: ces instructions fermes du général Namory à sa troupe

0
347

L’opération d’assainissement planifiée et lancée par les autorités militaires du pays se poursuit sans fausse note sur les différents sites retenus. Entre Cosa et Bambéto, ce sont plusieurs centaines de policiers qui sont déployés à l’effet de débarrasser les abords de la route des ordures qui jonchent la chaussée par endroits.

Il était 10H 15 quand le cortège du Chef d’état-major général des armées a rejoint la troupe pour lui apporter son soutien et lui insuffler plus de dynamisme dans la conduite des travaux. En tête-à-tête avec la hiérarchie et les agents, le général Namory Traoré a entonné des chants en sautillant aux pas cadencés.

« Il y a une pelle qui est à côté de la décharge, tout près de la mosquée, là-bas. Plus deux camions qui vont vous rejoindre tout à l’heure. Ils sont déjà carburés. Donc, les tas qui sont entre Cosa et Bambéto, il faut qu’ils disparaissent. Il est bien de collecter. Mais il est encore meilleur d’évacuer ce qui est collecté », a intimé le général Namory Traoré.

Et comme tout agent respectueux de l’ordre donné, le colonel qui conduit l’équipe a renchéri: « vous avez entendu le Chef d’état-major général des armées? Alors, ça doit être propre comme la langue », a-t-il lâché à son tour.

Ces consignes du général Namory Traoré devraient inspirer tous ceux qui s’engagent dans la collecte des déchets sans pour autant songer à les évacuer. Car, il n’est pas rare de constater des immondices d’ordures entassés au bord de la route et qui finissent par se déverser dans les caniveaux voire sur la chaussée.