L’arnaque de QNET, à Conakry : Les victimes font appel à l’aide d’Alpha Condé (témoignages pathétiques)

mai 12, 2019 8:01

Ils étaient nombreux ce samedi 11 mai à la conférence de presse de Mohamed Manzo Mansaré, chargé de communication des services spéciaux, de la lutte contre la drogue, le crime organisé et le délit économique et financier qui s’exprimait sur l’affaire QNET en Guinée. Il s’agit des victimes de QNET dont les montants arnaqués varient de 6 à 7 millions de francs guinéens chacun.

Klotty Assy, Ivoirienne d’origine, coiffeuse de profession :

« J’ai été abordée par une amie qui est Ivoirienne comme moi qui a finalement réussi à tirer dans cette histoire de QNET. Un jour, elle est venue chez moi pour m’inviter à m’intéresser au business de QNET. Elle m’a dit que c’est très intéressant et qu’elle ne peut avoir de bonheur sans me faire appel. Malgré mon insistance, elle ne m’a jamais dit qu’il s’agissait de quoi. Arrivées dans une maison, nous avons trouvé des gens qui étaient assis. Mais comme il s’agissait d’une question d’argent, j’ai dit que je n’ai rien pour faire ce business. Plus tard, elle est revenue me voir que si je n’ai pas changé d’avis. J’ai répondu par non en disant que je n’ai pas d’argent. Je suis rentrée dans cette affaire grâce à une dame que j’avais énormément de respect. Sans réfléchir, je me suis mise dedans. J’ai payé 14 millions pour moi et pour  ma nièce. Ce qui m’a poussé à être devant les médias, c’est pour éviter que d’autres personnes soient victimes comme moi. J’ai compris avec le peu d’études que j’ai faites que QNET fait de l’arnaque. Ils m’ont donné un biodisque pour dire qu’il traite plusieurs maladies et un autre qu’on met au coup qui te protège contre les ondes magnétiques. »

 X, Imam de profession :

« C’est un parent qui m’a parlé de cette société. Il m’a dit qu’elle est Américaine. Il m’a dit que si je paye 6 millions, chaque semaine, j’aurai 200 dollars. J’ai eu confiance en lui et quand j’ai donné douze millions, ils m’ont dit de compléter à 14 millions. Après trois semaines, quand j’ai demandé mon bénéfice, ils m’ont envoyé un produit que cela lutte contre la fatigue. C’est faux, je demande au chef de l’Etat de nous venir au secours. Quand nous portons plainte, entretemps, nous voyons les mêmes personnes se promener dans la rue. »

Y, aveugle et mendiant

« Il y a douze ans aujourd’hui que je ne vois rien. Un jour, c’est une amie à ma femme qui est venue nous parler de QNET. Elle a dit que nous allons avoir beaucoup d’argents si nous adhérons. Elle a dit que chaque semaine, nous allons avoir 200 dollars. Elle nous a dit de s’endetter pour avoir beaucoup d’argent. Quand j’ai été voir un ami, ce dernier m’a dit de me renseigner très bien. La dame nous a donné toutes les assurances. Mon ami m’a donné 22 millions 500 mille. J’ai payé 7 430 000 GNF, mon ami aveugle aussi, a payé le même montant. Sa fille aussi a payé 6 850 000 GNF. Depuis ce jour, nous n’avons reçu aucun franc. Un jour, ils m’ont dit de faire venir quatre personnes, c’est-à-dire deux à gauche et deux à droite et que celles-ci doivent à leur tour envoyer quatre personnes chacun. J’ai dit que je suis aveugle, personne ne peut me porter confiance. Il y a trois ans et demi que je cours après mon argent sans succès. Que le chef de l’Etat nous aide à recouvrer notre argent. Tous les jours, mon ami est chez moi, il dit tout sur moi devant ma famille. J’ai 16 personnes que je nourris, que le président de la République nous aide. Je ne gagne rien de moi-même si on ne me donne pas. »