L’axe Coyah-Forécariah : un véritable enfer pour les usagers (actualisé)

0
1119

A l’instar des autres axes routiers, Coyah-Forécariah constitue un vecteur essentiel pour le développement socioéconomique de la Guinée. Mais très malheureusement, ce tronçon routier se trouve dans une dégradation poussée.

Pendant la saison sèche, l’entreprise Henan Chine a effectué des travaux de réfection en colmatant les nids de poule.

Aujourd’hui avec les grandes pluies qui ont commencé, ce tronçon est devenu boueux et glissant par endroits. Au point que le trafic sur cet axe qui est devenu assez difficile, est ponctué de plus en plus d’accidents.

Ils sont plusieurs véhicules qui restent embourbés des heures durant ou qui tombent en panne entre Leffourédha et le Km54.

Il faut rappeler que la réhabilitation de cette route a connu, en deux ans, deux cérémonies officielles de pose de première pierre. La dernière cérémonie qui date de 6 mois, a été présidée par le Chef de l’Etat, le président Alpha Condé.

En dépit de cet engagement affiché par les autorités en charge des travaux publics, le calvaire des usagers est total et se poursuit de plus bel.

« Nous avons beaucoup souffert. On nous tient toujours des promesses et qui ne sont jamais réalisées. Les usagers sont confrontés plus que jamais aux souffrances qu’ils vivent depuis plusieurs décennies », nous a lâchés un passager dont le véhicule était embourbé.

Récemment, on avait vu sur le terrain une société qui procédait à des relevés topographiques. Mais jusqu’à présent le démarrage des travaux de réfection de ce tronçon n’a pas encore effectivement commencé.

Par ailleurs, du côté du ministère des TP, on affirme qu’une rencontre a regroupé le mardi dernier toutes les entreprises concernées par les travaux de réhabilitation de l’axe Coyah-Forécariah.  Au cours de cette réunion, apprend-on, il a été demandé auxdites entreprises d’assurer l’entretien de cet axe afin de faciliter la circulation.

En outre, le ministère des TP a rappelé que tous les nids de poule avaient été traités avant d’ajouter que les grandes pluies qui sont tombées ces derniers jours sur Conakry et certaines villes dont Forécariah, ont contribué a fortement dégradé l’état de ce tronçon.  « Les entreprises CGG et Henan Chine vont de nouveau s’occuper de la situation, plus tard le début de la semaine prochaine », rassure-t-on au ministère des TP.