Le bilan de la manif de l’opposition à la mi-journée : zéro blessé, selon le gouvernement

octobre 23, 2018 2:04
0

Conakry, le 23 Octobre 2018 –            

Kaloum :

Boutiques, magasins, banques, écoles, station-service, administration tout fonctionne normalement. Les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes.

Très tôt ce mardi 23 octobre, jour choisi par l’opposition républicaine pour la tenue de sa marche pacifique, dans la commune de Kaloum le constat sur le terrain démontre que toutes les différentes banques sont ouvertes. La  circulation est fluide et la présence des citoyens se fait sentir. Dans les différents départements ministériels les cadres se sont présentés au travail comme d’habitude. De leurs côtés, les étalagistes vaquent à leurs activités ainsi que certains travailleurs tant bien dans le privé que le public.

Depuis 7h,  les agents de la Police et de la Gendarmerie sont présents au niveau du grand carrefour de Matoto pour permettre aux paisibles citoyens de vaquer à leurs occupations. Boutiques, magasins et stations-services restent ouverts et la circulation reste fluide pour le moment.

Ratoma :

A Koloma marché, les vendeuses écoulent leurs marchandises, boutiques et magasins sont fermés à Bambéto et Koloma marché. Les forces de l’ordre, composées de policiers et de gendarmes, sont déployées à divers endroits pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Situation de la marche de l’opposition (Actualisée) 

Selon le Porte-parole de la Gendarmerie Nationale la circulation est fluide de Madina jusqu’à la Tannerie et boutiques et magasins restent ouverts par endroit au grand marché de Madina. Les routes barricadées à Hamdallaye, Bambéto, Koloma, Cosa, Enco 5, Wanindra; aussi, certains tronçons de la corniche Taouyah Lambandji ont été barricadés et des pneus y ont été brûlés par des jeunes manifestants. La tension commence à monter du côté du carrefour Cosa ! Des jeunes massivement mobilisés pour la marche appelée par l’opposition républicaine sont entrain (10h45 GMT) d’en découdre avec les forces de l’ordre composées essentiellement d’agents de la police. Ces jeunes qui ont tenté de couper la circulation au niveau du carrefour Cosa affrontent les policiers par des jets de pierres. Les forces de l’ordre répliquent avec du gaz lacrymogène.

Les leaders de l’opposition républicaine n’ont pas encore rallié le point de départ de la marche.

Au niveau des hôpitaux, la situation, à cet instant est de zéro blessé convoyé.

Ministère de l’Information et de la Communication

 Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.