Le bilan de l’incident à la mairie de Siguiri revu à la hausse : le maire et l’une des victimes donnent leur version des faits

0
613

Après l’incident survenu  ce matin à la mairie de Siguiri, le bilan s’est alourdi à 4 blessés graves. Le maire et le conseiller Moussa Sacko donnent chacun leur version des faits au micro de notre reporter, parti à leur rencontre.

Pointé du doigt par les conseillers Va Condé et Sidiki Condé comme auteur de leurs blessures.

Moussa Sacko, l’un des conseillers blessés lors de ces incidents  accuse ses collègues conseillers notamment Va Condé et Sidiki Condé, d’être les auteurs de cette attaque.

« Je suis venu au conseil avec deux de mes amis. Mais le conseiller Va Condé a estimé que ces deux ne doivent pas être dans la salle. Mais, il a été notifié que ce sont des citoyens qui peuvent rester pour écouter. Mais subitement Va Condé m’a insulté, et Sidiki Condé a pris une chaise pour me frapper avec, c’est lorsque j’ai voulu me défendre que j’ai eu des blessures. Mais je vais porter plainte aussi », menace Moussa Sacko, conseiller communal.

Face à la tension, il a fallu que le maire sorte par la petite porte pour se frayer un chemin vers son bureau.

« Il y a eu des incidents, avec des jets de chaises. Je suis parti par la petite porte pour rejoindre mon bureau, mais après un moment de réflexion, je ne pouvais pas arrêter la session, car c’était à propos de la reconstruction du marché récemment incendié, et les entrepreneurs étaient venus pour la circonstance. Donc, vouloir arrêter la réunion c’était pas bon. Car l’ordre du jour était d’une importance capitale », a expliqué  Koumba Sékou Magassouba.

A retenir que cela porte à quatre le nombre de conseillers blessés dont une femme, ayant eu le bras fracturé. Plusieurs chaises furent également cassées lors de ces affrontements.