Le conseil d’administration de l’ONG Trias et ses partenaires, à la rencontre des agriculteurs et entrepreneurs guinéens

0
1208
Visite de la délegation avec Sonja De Becker (Boerenbond) et Danny Van Assche (Unizo) du groupement de Denken. Avec le support de Trias ils ont pu acheter une décorticeuse de riz qui permet au groupement d’augmenter leur revenue car ils gagnent du temps qui était autrement perdu en pillant le riz. Denken, Guinéé
Visite de la délegation avec Sonja De Becker (Boerenbond) et Danny Van Assche (Unizo) du union des femmes productrices (de pommes de terre, choux, carrottes, tomates, lettuce, mais…). Avec l’appui de Trias à travers l’AGUIDEP ils ont pu acheter des panneaux solaire qui servent la pompe d’eau pour irriger la plantation. La présidente a reçu une formation en ‘leadership’.
Mamou, Guinée

Dans le cadre de l’appui à sa représentation en Guinée, une mission de l’ONG Belge Trias a séjourné en Guinée du 25 au 30 mars dernier. Cette mission visait à faire découvrir le contexte des organisations paysannes et de l’entreprenariat en Guinée, à rencontrer les autorités pour reconnaitre leur soutien et échanger sur les perspectives, à explorer les possibilités de collaboration et à démontrer comment la complémentarité entre différents acteurs du développement mène à des actions plus durables.

Visite de la délegation avec Sonja De Becker (Boerenbond) et Danny Van Assche (Unizo) du groupement de Denken. Avec le support de Trias ils ont pu acheter une décorticeuse de riz qui permet au groupement d’augmenter leur revenue car ils gagnent du temps qui était autrement perdu en pillant le riz.
Denken, Guinéé

Composée de neuf personnes, parmi lesquelles, le Président du Conseil d’Administration de Trias, le Directeur Général de Trias, de la Directrice d’AFDI (Agriculteurs Français pour le Développement International) de la Présidente de Boerenbond (la plus grande organisation professionnelle des paysans Belges), de l’Administrateur Délégué de UNIZO (la plus grande organisation professionnelle des entrepreneurs indépendants Belge), du Directeur Général de KAMPANI (Fond d’investissement Belge), du Coordinateur de BRS (une banque coopérative et de micro assurance),cette mission a entamé son séjour en Guinée par des rencontres avec l’Ambassade du Royaume de Belgique, l’Agence Belge de Coopération au Développement (Enabel), le Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine de la République de Guinée et la délégation de l’Union Européenne.Après cette étape de Conakry, les missionnaires sont allés à la rencontre des agriculteurs et entrepreneurs à l’intérieur du pays dans les préfectures de Kindia, Mamou, Dalaba, Pita et Dabola.

Dans ces préfectures, la délégation a rencontré et échangé successivement avec le groupement de femmes teinturièresde Kindia,le groupement de Denken actif dans la  transformation du riz et doté d’une décortiqueuse de rizavec l’appui de Trias et grâce à un financement de Enabel, l’Union desfemmesde Dalaba Centre active dans la production de la pomme de terre, des carottes et tomates, la FPFD (Fédération des Paysans du FoutaDjallon) pour partager son expérience dans l’installation des jeunes entrepreneurs agricoles sur la filière pomme de terre, la Plateforme nationale Jeunes Solidaires à Dabola pour aussi vivre l’expérience de cette organisation dans l’accompagnement des jeunes à la création et à la gestion d’entreprise grâce à un soutien de Trias, la COPRAKAM (Coopérative des producteurs d’arachide, de karité et de miel) accompagnée depuis plusieurs année par Trias et où les discussions ont porté sur l’expérience réussi de la coopérative dans la commercialisation à l’international des produits forestiers non ligneux, notamment le beurre de karité transformé. La visite terrain de la mission a été clôturée à Dogomet (Dabola), où la délégation a rencontré l’Association des Services Financiers (ASF) bénéficiant de l’appui technique et financier de Trias pour faciliter, en milieu rural, l’accès aux finances pour les entrepreneurs et agriculteurs. Toutes ces actions dans ces différentes préfectures ont été précédées d’un tête-à-tête avec les autorités locales.

Au terme de ces visites, le Président de Trias s’est réjoui des résultats obtenus en Guinée et a salué la motivation des femmes et des jeunes à entreprendre dans le domaine agricole. Il estime toutefois, qu’il y’ a encore un long chemin à parcourir en évoquant la difficulté liée à l’accès à un financement adapté aux besoins des entrepreneurs agricoles et non agricoles.

  1. Vandersypen de Kampani a, durant la réunion avec les acteurs de la COPRAKAM, pensé avoir trouvé un angle de partenariat avec les femmes de cette structure, dans le cadre du financement d’une infrastructure de stockage de leurs produits à travers le fond d’investissement.

Quant à M. Danny Van Assche, Administrateur Délégué d’UNIZO (Union des entrepreneurs indépendants et PME en Belgique) il a, au cours d’un briefing à Kindia, indiqué que le travail pour soi-même et la maitrise du savoir-faire peuvent aider les populations à la base. D’où son engagement à accompagner les organisations paysannes guinéennes.

Cette visite de terrain a pris fin par un déjeuner à Conakry offert par l’Ambassade du Royaume de Belgique en Guinée dans un complexe hôtelier de la place avant le départ de la délégation pour la Belgique.

Trias est une ONG Belge qui soutient les paysans familiaux et les petits entrepreneurs dans 14 pays en Afrique subsaharienne, en Amérique latine et en Asie afin de les aider à augmenter leur niveau de vie de façon durable.

Trias est présente en Guinée depuis 1987 et soutient les paysans familiaux et les petits entrepreneurs organisés à la base à travers les organisations partenaires qui sont des fédérations des producteurs agricoles et d’entrepreneurs, des associations des services financiers (ASF) et des ONG de services. Une attention particulière est accordée à l’amélioration de la position socio-économique des femmes et à l’inclusion des jeunes dans ses interventions.

Actuellement, Trias intervient dans 5 régions administratives (Boké, Kindia, Mamou, Faranah, Kankan) par la mise en œuvre de 3 projets financés par l’UE, Enabel et la DGD (Ministère des Affaires Etrangères Belges).

Trias développe plusieurs approches participatives qui favorisent, le développement organisationnel, l’autonomisation, le développement de l’entreprenariat agricole, le leadership et l’accès aux revenus par la microfinance rurale.