Le conteur, comédien et metteur en scène « Petit Tonton » annonce la tenue de la Nuit du conte

0
193

Le 20 décembre prochain, il sera organisé à Conakry, la première Nuit du conte. Ceci, à l’initiative du conteur prodige Moussa Doumbouya, alias  »Petit Tonton », en collaboration avec d’autres conteurs d’autres pays.

Une idée inspirée de ses multiples déplacements sous d’autres cieux qui s’identifient à un certain nombre d’événements liés au conte. « Parce qu’au mois de juillet, j’ai été invité par la maison de l’oralité et du patrimoine Kër Leyti de Dakar pour la Grande parole, qui est une sorte de festival de conte ou des arts de la parole. Ensuite, j’ai été invité à Ouagadougou au mois d’août au compte de la Grande nuit du conte. Et à partir de là, on s’est dit qu’i faudrait qu’on initie une sorte de caravane de conte dans les années à venir. Donc, la prochaine étape après Dakar et Ouagadougou, c’est Conakry. C’est à mon tour d’organiser cette Grande nuit du conte ici, et qui connaitra la participation du fondateur de la maison de l’oralité, le Dr Massamba Guèye, qui est un grand conteur, comédien, metteur en scène aussi, en plus d’être le conseiller culturel du président Macky Sall. Aussi, il y aura le burkinabè KPG Conteur qui est un des plus grands de l’Afrique de l’ouest », motive Petit Tonton dans une interview exclusive.

Récemment rentré de la Lagune Ebrié où, sur invitation de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), il a pris part du 6 au 9 novembre aux Contes, à Abidjan, ce jeune comédien et metteur en scène y a partagé la même scène avec 18 autres conteurs de renom venus de 12 pays francophones d’Afrique.

« C’était avec des conteurs de toutes les générations. Et donc pour moi, c’était une occasion de rencontrer les doyens du métier. Puisqu’il y avait de vieux conteurs qui content depuis les années 60, mais également des jeunes conteurs », confie-t-il.

A ce rendez-vous de l’art oratoire, Petit Tonton a été invité en sa qualité de médaillé des derniers Jeux de la francophonie. Et de facto, tous les autres médaillés étaient officiellement invités à cet événement où la participation guinéenne a été marquée par un conte.

« Un conte de chez nous que j’ai conté pendant 5 minutes, parce chaque participant avait 5 minutes dans la grande soirée qui était la soirée du 8 et qui était filmée par la RTI et TV5 Monde. Elle va être diffusée prochainement. Mais aussi des flash-contes dans des endroits insolites d’Abidjan. Donc, on a conté dans des gares de bus, dans des lieux d’attente de taxi, aussi dans des culturels, notamment à Yopougon, à Nomabo et à Cocody », énumère, entre autres, Moussa Doumbouya.