Le DG des Douanes le Général Sangaré lance les activités du Forum des Jeunes de Wassolon (Publireportage)

0
513

A Mandiana le Général Toumany Sangaré, Directeur général des douanes guinéennes, coordonnateur des ressortissants de la préfecture procède à une sensibilisation pré-électorale et au lancement des activités du Forum des Jeunes de Wassolon- FOJEWA

En tournée dans la région de Kankan, et en particulier dans la préfecture de Mandiana, le Général Toumany Sangaré a échangé avec les jeunes et les sages sur les idéaux et objectifs de développement. Le double but de la tournée consistait à  sensibiliser les électeurs pour un vote massif et sans violence et surtout une mobilisation pour que ce scrutin qui soit un grand moment de démocratie.

Pour la première étape de Kankan, le Général Toumany Sangaré a rencontré les sages de Wassolon installés depuis des décennies dans le Batè et qui entretiennent les meilleures relations de collaboration et de cohabitation avec les populations sur place. Au cours des  entretiens, le coordonnateur de Mandiana a formulé quelques doléances au près des sages : toujours prêcher la cohésion, la paix et l’unité nationale. En ce qui concerne le projet de Forum des  jeunes de Wassolon, le Général Toumany Sangaré a esquissé les objectifs :

« C’est une association apolitique qui veut fédérer les jeunes du Wassolon et leurs sympathisants partout où ils se trouvent à travers le monde en vue de réaliser des objectifs de développement tel que nous l’enseigne le Professeur Alpha Condé. Les Jeunes promoteurs de l’initiative veulent y associer toutes les bonnes volontés, les institutions nationales ou internationales partenaires à l’instar de l’Unesco ou de pays amis avec lesquels la Guinée partage et écrit la passionnante histoire du Wassolon ».

Les sages et les jeunes de Wassolon ont accueilli avec enthousiasme le projet et promis de s’investir à sa réalisation. La rencontre a été clôturée avec une remise au doyen d’âge de Wassolon de deux cents (200) chaises et deux (02) motos au profit de jeunes.

Ce fut la même tonalité à Mandiana à la Maison des jeunes prise d’assaut par les femmes et les jeunes. L’édifice flambant neuf, un des joyaux de la dernière célébration de la fête tournante de l’indépendance et un don spécial du Chef de l’Etat a ainsi obtenu pour son équipement, quatre cents (400) chaises, du matériel de sonorisation et des groupes électrogènes.

Ici aussi avec le même message pour la paix et l’unité nationale a été passé ; une sensibilisation et un appel pour des élections apaisées et une grande mobilisation aux urnes ont été sollicités.

Et encore pour le forum des jeunes de Wassolon, le Général Toumany Sangaré a fait cette mise en perspective :

« A l’occasion du lancement officiel et solennel du forum, nous projetons d’organiser un grand symposium qui réunira de nombreux intellectuels d’ici et d’ailleurs pour évoquer la belle épopée du Wassolon. Une histoire, une civilisation, une culture, qui transcendent à la fois les frontières guinéenne, malienne, ivoirienne, burkinabè… »

La cérémonie qui a pris, par endroit, des allures de célébration populaire, a connu une grande séquence d’hommage au Chef de l’Etat guinéen pour les actions de développement initiées dans la région. S’adressant aux sages, le Directeur Général des douanes a notamment rappelé :

« Vous avez consentis des sacrifices considérables pour l’épanouissement, le rayonnement et le développement de cette contrée. Aujourd’hui, cela est une réalité.

Grâce au Président de la République une majestueuse mosquée s’impose dans le paysage de Mandiana. Des infrastructions modernes ont été inaugurées récemment. Des grosses machines sont à l’œuvre  dans la construction de la route internationale en bitume devant relier Kankan Mandiana et les pays voisins du Mali et de la Côte d’Ivoire. Nous sommes ici avec les jeunes pour apporter notre pierre à ce progrès de la Guinée. »

A Kankan comme à Mandiana, les administrateurs territoriaux, les élus, les cadres de l’administration douanière, ont rehaussé de leur présence ces instants d’échanges.

Par la cellule provisoire de communication du Forum des Jeunes de Wassolon FOJEWA