Le discours et les promesses du président Alpha Condé, à Lola

décembre 17, 2018 4:33

Le chef  de l’Etat était hier dimanche 16 décembre, l’hôte de la population de Lola  pour  le lancement des travaux  du bitumage de la route Lola-N’Zoo. Il a profité pour poser la première pierre de la voirie urbaine.

Il était Accompagné  de plusieurs  ministres dont  ceux des Travaux Publics et de la pêche  sans oublier  les anciens  ministres  Alhousseni Makanera Kaké et Jean Marc Telliano  ainsi que le représentant de la BAD (banque africaine de développement)  Leandro et Hassan Abou Furasse  de Bego Travaux GE avec celui d’Henan Chine.

Dans son discours de bienvenue, le préfet  Saa Yola Tolno a qualifié la visite du président Alpha Condé d’historique. Une visite qui, pour lui, est une occasion  de renouvèlement  de la confiance et d’attachement des populations au premier magistrat du pays. Le préfet de Lola a remercié le chef de l’Etat pour des « gigantesques travaux entrepris » dans la préfecture tels que la rénovation du bloc administrative, le bâtiment qui abrite la mairie, l’hôpital préfectoral, la gendarmerie, les pistes ruraux pour ne citer que ceux-ci.

Prenant la parole, le président Alpha Condé s’est  d’abord adressé  aux  sages  et aux jeunes. Il les a félicités pour la réussite des élections communales dans la préfecture avant de les sermoner sur la coupe abusive des bois surtout dans les forêts classées de Déré et de Kpéyaba. Ainsi, il a demandé aux populations locales de chasser tous les occupants illégaux et autres trafiquants. Il a profité pour féliciter les enseignants qui ont accepté de reprendre les cours.

Aux femmes et aux jeunes, Alpha Condé les a encouragés à faire grossir les rangs de la Muffa (mutuelle de la finance pour les femmes africaines) pour avoir beaucoup de subvention. Quant aux jeunes, il leur a promis des moyens pour s’engager dans l’élevage des volailles et de la pisciculture. Il a ensuite parlé de l’agriculture avant de se tourner vers les responsables du RPG qui ont ignoré la présence et l’efficacité des jeunes dans la vie du parti.

« Avant les élections locales,  j’avais demandé au bureau politique du RPG de choisir un homme populaire aimé par la population. Celui qui a la confiance des militants et des habitants de la localité. Ils ne m’ont pas écouté. Et  ils ont  choisi  les responsables du parti  qui ne sont pas aimés par les gens.  Vous avez vu ce qui s’est passé après ! Beaucoup de nos militants n’ont pas voté. C’est une élection locale, de proximité. Ce n’est pas le parti qui est vu en premier. C’est celui qui est candidat », précisera-t-il avant d’annoncer : « Nous allons donner le pouvoir aux jeunes ! Qu’ils sortent pour aller  dans les sous -préfectures pour  installer  leurs bureaux,  les comités de base de la sous-section et de la section.  Les femmes doivent  installer leurs comités de base dans les sous-préfectures et préfectures pour  installer  leurs bureaux  de sections  de sous sections et les comités  de base. Le parti est pour tout le monde  et non uniquement pour les membres fondateurs. Ouvrez la porte du parti ! Beaucoup de personnes m’ont combattu. Aujourd’hui, je travaille avec eux….Je donne  le parti  aux jeunes  et aux femmes.  Levez vous ! Allez partout  montrer aux gens ce que nous  avons  fait  comme  travail Je confie le parti aux jeunes », a-t-il déclaré.