Le FNDC salue la réaction de Macron et demande des sanctions ciblées contre le régime Condé

0
291
Dans un communiqué publié ce 20 novembre,  le Front national pour la défense de la Constitution  (FNDC) s’est félicité de la position du président français contre le 3e mandat d’Alpha Alpha Condé. La plateforme dirigée par Abdourahmane Sano a demandé aux Etats de l’Union européenne de prendre des sanctions ciblées contre des responsables politiques et militaires impliqués dans les violences en Guinée.
« Cette prise de position du Président Français vient de confirmer la justesse du combat que le Peuple de Guinée mène depuis avril 2019 pour le respect de l’ordre constitutionnel et la préservation des acquis démocratiques », a indiqué le FNDC, avant d’inviter « tous les États attachés au respect des droits de l’Homme et aux valeurs démocratiques à se désolidariser du régime totalitaire instauré par Alpha Condé. Faisant suite à la résolution du Parlement Européen de février 2020, le FNDC demande également aux États de l’UE de prendre des sanctions ciblées contre des responsables politiques et des forces de défense et de sécurité impliqués dans les atrocités commises contre les populations civiles. »
Le front contre le changement constitutionnel en Guinée demande également aux Guinéens de poursuivre le combat contre le 3e mandat d’Alpha Condé.