Le gouverneur de Conakry interdit la marche de la société civile.

juillet 22, 2018 9:25
0

Dans un communiqué rendu public cette nuit sur les ondes nationales, le gouvernorat de la ville de Conakry a écrit « qu’il ne saurait autoriser la marche » qui doit être organisée demain lundi par les organisations de la société civile, réunie sous la bannière appelée Forces sociales. La société civile devait organiser cette marche pacifique pour protester contre la hausse du prix du carburant.

Entre autres raisons invoquées, le gouvernorat justifie sa décision par la nécessité de maintenir la quiétude sociale et les préparatifs du pèlerinage à la Mecque.

En interdisant in extrémis, cette marche qui devait démarrer du rond-point de la Tannerie et finir sur l’esplanade du stade du 28 septembre, le gouvernorat contredit les autorités des communes de Matoto et de Dixinn qui avaient autorisé la marche.