Le livre «Le cri de la mangouste » : et de 13 pour la franco-guinéenne Nadine Bari

0
446

La traductrice franco-guinéenne et écrivaine Nadine Bari, est auteure de plusieurs ouvrages écrits sur son pays d’accueil. Cette retraitée du Conseil économique de l’Europe,  vient de publier son treizième livre.

L’ouvrage qui s’intitule ‘‘Le cri de la mangouste’’ est édité par L’Harmattan-Guinée. Il a été présenté ce vendredi 17 novembre à la Maison des écrivains de Guinée. Elle fait un questionnement sur l’existence de la Guinée caractérisée par l’’’envahissement’’ par des puissances étrangères notamment chinoises.

Le livre, segmenté en 20 chapitres, relate l’histoire de deux jeunes adolescents des rues : Alpha Camara, Razighou Barry, qui partent à la recherche de leurs parents, et qui seront embauchés de force dans une mine d’or, loin dans le nord du pays.

« Ce périple leur fera vivre mille et une aventures, initiatiques et souvent périlleuses. Heureusement, un vieil homme, sage et plein d’expériences, les accompagne. Il les protégera du pire, leur fera découvrir les chemins de leur pays autrefois si beau, et leur donnera quelques clés utiles pour y subsister. Finiront-ils par entrevoir une Guinée nouvelle où –enfin, peut-être – il fera bon vivre ?», lit-on dans ce livre.

Et pour la réponse, rendez-vous chez les éditions L’Harmattan-Guinée, sises à Almamya dans la commune de Kaloum. Selon l’auteure, les recettes issues de la vente de ce livre acheté dans ses mains seront reversées à la Maison de la Solidarité de Ratoma. Marqué par cette démarche, le directeur général de L’Harmattan-Guinée, Sansy Kaba, s’est engagé à en acheter dix qu’il mettra gracieusement à la disposition non seulement des points de lecture, mais aussi des journalistes.