Le maire de Mali prévient ses collègues : « Ne mordons pas à l’hameçon…»

0
1896

Invités à Conakry pour participer aux états généraux de la décentralisation, les 120 maires issus de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont eu une rencontre d’échanges ce dimanche 17 février 2019 au siège du parti à Commandanyah, dans la commune de Dixinn.

Au cours de cette rencontre, le porte-parole de circonstance des maires, El hadj Abdoulaye Fily Diallo, a rappelé le motif de leur présence à Conakry : « La présence des maires de l’UFDG à Conakry s’inscrit dans un cadre bien précis. Nous avons été conviés à une rencontre au palais du peuple autour d’un thème qui concerne les collectivités décentralisées, le développement local. A l’occasion de cette rencontre, nous avons beaucoup écouté, beaucoup entendu. Je peux même dire que nous avons beaucoup appris. »

Au nom de tous les maires issus de l’UFDG, il a promis à Cellou Dalein Diallo, reconnaissance et fidélité, mais surtout d’être des maires modèles dans la gestion de la chose publique dans leurs communes. « Nous mettrons tout en œuvre pour que nous soyons des maires modèles », a-t-il affirmé.

Habituellement, la commune urbaine de Mali ne reçoit qu’une subvention trimestrielle de 60 millions GNF. Mais cette fois-ci, on lui aurait parler d’un montant colossal de 1 milliard 600 millions GNF que sa commune devra avoir. Pour lui, cet argent est une sorte d’hameçon tendu envers les maires de l’UFDG. « Il (Alpha Condé, nldr) va mettre de l’argent à notre disposition. On m’a envoyé un document pour me signifier pour la première fois que la commune urbaine de Mali va bénéficier de 1 milliard 600 millions GNF. Alors que la subvention trimestrielle de la commune de Mali  était de 60 millions GNF, maintenant on parle de 1 milliard 600 millions GNF. Qu’est-ce que M. Alpha Condé veut ? Si on prend un franc de cet argent, il va nous taper. Si les autres prennent 1 milliard, il va les applaudir. Prenons nos dispositions pour que nous ne mordions pas à cet hameçon-là. »