Le nouveau ministre de la Justice à sa prise de fonction : « je ne viens pour ou contre personne … »

0
530

Presqu’une semaine après sa nomination dans le nouveau gouvernement Kassory, l’avocat Mory Doumbouya, jusque-là Agent judiciaire de l’Etat, a pris fonction ce jeudi 25 juin à Conakry.

Situation sanitaire oblige : pas d’accolade avec le ministre sortant, public limité – même si on a eu du mal à respecter la limite de 20 personnes exigée par les recommandations présidentielles–, mais ce qui aura beaucoup marqué l’assistance, c’est la brièveté du discours du ministre entrant. Se dérobant des traditionnels discours fleuves des autorités guinéennes – comme en témoignent d’ailleurs, à cette cérémonie, ceux de son prédécesseur et du président de l’Association des magistrats –, le nouveau Garde des sceaux a fait du « court et d’essentiel ».

« Comme un soldat qui s’apprête à déployer son arsenal de frappe au front, je préfère être jugé à des actes posés ». C’est là la substance du discours d’environ trois minutes prononcé par Me Mory Doumbouya.  « Je ne viens pour ou contre personne », a d’ailleurs tenu à souligner le nouveau ministre qui a rendu hommage à son prédécesseur pour « le travail remarquable accompli ».

Le nouveau ministre de la Justice a également promis aux justiciables de veiller à une stricte et rigoureuse application de la loi par les cours et tribunaux.