Le Palais du peuple fermé : les enseignants attendent impatiemment les autorités qui ne sont pas encore là

janvier 9, 2019 2:45

Comme nous vous l’annoncions dans une dépêche précédente, les enseignants très mobilisés viennent de rallier à pied les locaux du Palais du peuple (14 heures). Mais à leur fort étonnement, aucune salle n’est ouverte moins encore aménagée pour abriter la signature du protocole d’accord entre leSLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) et le gouvernement.

D’abord, dès leur arrivée au Palais du peuple, les enseignants ont été surpris de constater que les deux grands portails soient fermés. De toutes les façons, ils se sont vus obligés d’utiliser la rentrée des députés avant de se retrouver dans la cours du Palais du peuple.  A l’instant, aucun membre du gouvernement n’y est présent, lieu retenu pour la signature du protocole d’accord pour une sortie de crise du système éducatif. L’impatience et la fatigue commencent à se faire sentir sur le visage de certains enseignants.

Au moment où nous publions cette dépêche, il n’y aucun signe précurseur quant à la tenue de cette signature du protocole d’accord tant attendue par les enseignants.

Faut-il rappeler que le lundi tout comme le mardi, les enseignants ont attendu impatiemment à leur siège à Donka cette prétendue signature du protocole d’accord entre le gouvernement et le SLECG jusque tard la nuit (00 heure) sans succès avant de rallier leur domicile.