Le parlement guinéen refuse de lever l’immunité de Damaro, les magistrats vont se réunir d’urgence

mai 6, 2019 7:33

En réunion ce lundi, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé de ne pas lever l’immunité parlementaire du député Amadou Damaro Camara. Le député ne répondra donc pas aux  infractions « de diffamation à l’endroit du corps de la magistrature, d’outrage à magistrat dans l’exercice de ses fonctions, d’abus de fonction, d’atteinte à l’autorité de la justice et d’entrave à l’exercice de la justice ». Des  infractions sont prévues par les articles 333, 364, 556, 739 et 775 du Code pénal.

A l’absence du président de l’Association des magistrats Mohamed Ali Thiam au pays, un membre de ladite association a confié à Guineenews© que les magistrats vont se réunir d’urgence pour tirer les leçons de cette décision du bureau de l’Assemblée.

Vendredi 26 avril dernier, l’Association des magistrats de Guinée représentée par son président Mohamed Aly Thiam a saisi le parquet du tribunal de première instance de Kaloum d’une plainte contre le député de la Mouvance présidentielle Amadou Damaro Camara. Mais cette plainte ne pouvait prospérer qu’avec la levée de l’immunité parlementaire du député.