Le président Alpha Condé à Kano pour le festival équestre « Durbar »

0
399

C’est sous un imposant renfort de sécurité dans les rue de la métropole de Kano, au Nord du Nigéria que le président Alpha Condé en visite au Nigéria a été reçu par le gouverneur Abdullahi Oumar Ganduje ce matin du lundi.

Le président Condé devrait célébrer Sallah avec le gouverneur Ganduje. Plusieurs policiers armés, de la défense civile, des militaires étaient stationnée dans des lieux stratégiques de la métropole, notamment autour de l’aéroport international Malam Aminu Kano (MAKIA), de la Maison du gouvernement et de Kofar Kudu, le palais de l’émir a constaté la presse nigérianne qui rapporte les faits. Des agents de sécurité étaient postés le long des routes où le président Condé était attendu en route pour le palais du gouvernement de l’État de Kano et le palais de l’émir.

Le Conseil des émirats de Kano a organisé un Hawan spécial pour le festival Durbar en l’honneur du président guinéen dans le cadre des célébrations de Sallah de cette année. Son hôte, le gouverneur Ganduje, et d’autres hauts responsables du gouvernement l’accompagneraient à Kofar Kudu, le palais de l’émir de Kano, vers 16 heures pour une visite spéciale.

Le durbar est un événement équestre organisé chaque année, particulièrement dans les communautés peules et haoussa, du nord du Nigeria notamment à Kano, Katsina, Bida, Bauchi et Zaria, à l’occasion de l’Aïd al-Adha. Des cavaliers et des soldats à pied, sous la conduite des chefs traditionnels, défilent devant les autorités politiques. Dans certaines villes, le défilé peut compter jusqu’à plusieurs milliers de personnes et durer plusieurs heures. L’évènement s’appuie sur des traditions de l’empire peul de Sokoto et du royaume du Kanem-Bornou.

Une source proche du gouvernement de l’État de Kano a confié au journal nigérian The Daily Trust que le gouverneur Ganduje se rendrait personnellement au durbar en l’honneur du président de la Guinée alors qu’il avait cessé d’assister à des durbars organisés par le conseil de l’émirat de Kano en raison d’un malentendu entre lui et l’émir Muhammad Sanusi.

Hier le président guinéen a été couronné « Taaliba Da’rua », un titre honorifique des émirs peuls / haussa du nord du Nigéria.

Crédit photo Wikimedia