Siguiri : la justice et la commission de gestion des conflits ensemble pour une cité paisible

0
885

Le procureur près du Tribunal de première instance de Siguiri a reçu en audience la commission de gestion des conflits pour une prise de contact, ce vendredi 18 janvier 2018, a constaté Guinéenews©.

C’est dans la salle d’audience dudit tribunal que le procureur Alghassimou Diallo a eu des entretiens avec la commission de gestion des conflits composée de toutes les couches sociales notamment les leaders religieux, la société civile, le vestibule, les communicateurs traditionnels.

Pour  le procureur, l’objectif est de rapprocher la justice des justiciables.

« Notre souci primordial, c’est la préservation de la paix. Si, la commission de gestion des conflits était écoutée, il n’allait pas avoir autant de problèmes. Car, toutes les personnes qui commettent les infractions sont issues des familles. Donc, nous estimons que cette rencontre, c’est pour vous dire qu’il n’y a pas de barrières entre ce parquet et la commission. Je vais continuer à rencontrer d’autres composantes de la société par rapport à cette même situation », a-t-il déclaré.

Pour sa part, le porte-parole de ladite commission a rassuré le parquet de la franche collaboration. « Comme la justice et notre commission ont le même objectif, c’est pourquoi nous avons voulu cette concertation afin de prévenir et de gérer les récurrents conflits à Siguiri. Mais, nous n’allons pas nous substituer à la justice. C’est plutôt une aide que nous les apportons pour que le travail se passe dans de très bonnes conditions. Notre rôle sera de prévenir de façon sociale les conflits à la base », a-t-il promis Ibrahima Camara, au nom de la commission.

Cette rencontre entre la justice et la commission est une aubaine pour les citoyens de Siguiri, une localité où il y a la récurrence des conflits domaniaux afin de pouvoir réduire ce phénomène dans la cité.