Le Projet de Filets Sociaux Productifs : présence, écoute et proximité pour une émergence productive durable

0
688

Le Projet de Filets Sociaux Productifs qui s’est investi depuis cinq ans à assurer le développement du capital humain peut être fier d’avoir augmenté les revenus de 75 milles ménages, au sein desquels vivent plus de 150 milles enfants de moins de 15 ans et dont plus de 60 % sont dirigés par des femmes. Le mécanisme d’accompagnement tant pour le changement de comportement que celui productif permet de conclure la qualité significative de son apport pour rompre la transmission intergénérationnelle de la pauvreté.

Ces résultats hautement salués par la dernière mission de supervision de la Banque mondiale ont été obtenus grâce à une couverture géographique équitable, soit 30 communes et préfectures sur 38, 405 districts (les 159 TMCS, 75 TMC, 171 districts THIMO), plus de 200 sessions de formations, rencontres et ateliers regroupant les acteurs à tous les niveaux, environ 300 missions de supervision locale, régionale et nationale pour une distance cumulée de 600 000 km, dont 95% concerne des postes rurales.

Les enseignements laissés aux communautés garantissent la relève et la continuation des activités sans une nécessité de recourir à une expertise externe, notamment grâce aux 5000 agents communautaires formés sur les aspects de ciblage, d’encadrement, de sauvegarde et de gestion des réclamations. Ces ressources humaines constituent donc une pépinière pour construire les futures actions de développement.

Les prochains défis du projet consisteront dans le cadre du NAFA, qui est l’aboutissement satisfaisant de la première génération d’accompagnement productif, à mutualiser les interventions avec les autres partenaires et surtout à centrer les interventions sur des créneaux porteurs et valorisants pour les opportunités locales et existantes. Le pauvre sorti de sa case ne sera plus laissé au fronton de son village mais ses initiatives seront accompagnées pour une aventure économique, sociale et financière soutenable et durable.

Le service Communication du Projet