Le projet WURI Guinée partage sa stratégie globale de communication avec les parties prenantes

0
761

Un atelier de partage et de validation du programme d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (WURI Guinée) s’est tenu mardi 9 juin 2020 dans la salle de réunion de la Primature en présence des membres du cabinet du Premier ministre, des membres de l’unité de gestion du projet et les points focaux issus des départements ministériels, parties prenantes au projet.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le directeur de cabinet adjoint de la Primature, Malick Tidiane Touré, ayant à ses côtés, le conseiller technique, Ibrahima Camara et le conseiller en communication, Mamadou Dian Diallo.

Cette rencontre a permis aux représentants aux participants, dont certains suivaient par visioconférence, d’échanger sur le contenu du rapport de la stratégie globale de communication du projet WURI.

Dans son discours de bienvenue, le Coordonnateur de WURI Guinée, Ibrahima Sory Keita a souhaité la bienvenue aux participants, avant de décliner les objectifs de ce programme sous-régional.

« Ce projet a pour objectif de doter l’ensemble des résidents en Guinée, puis tous les guinéens à l’extérieur, d’un numéro unique d’identification qui leur permettra d’accéder à tous les services offerts par l’Etat mais aussi par le secteur privé. Le constat est qu’en Afrique subsaharienne, plus de 500 millions de personnes ne disposent pas d’une pièce d’identité suffisamment viable pour leur permettre d’accéder aux différents services. En Guinée, près de la moitié de la population ne dispose pas d’un tel identifiant. Donc à travers ce projet, on compte doter plus de monde, au moins 80% de la population, d’un identifiant reconnu par le gouvernement et qui permette d’accéder aux différents services », a déclaré M. Keita.

Représentant le Premier ministre à cette rencontre, le directeur de cabinet adjoint de la Primature, Malick Tidiane Touré, a salué la qualité du travail abattu par le consultant, avant rassurer l’unité de gestion du projet WURI du soutien indéfectible du Premier ministre et de son gouvernement du succès de ses activités.

Devant les invités, le consultant recruté pour élaborer cette stratégie de communication, Stéphane Nzesseu a donné les grandes lignes du rapport, suivi des échanges autour du contenu dudit rapport.

« WURI Guinée est un projet très ambitieux et novateur. On ne peut qu’être content d’associer notre expertise pour la bonne marche de cela. C’est dans ce sens également que nous avons, à l’issue de l’analyse de l’environnement, en tenant compte d’un certain nombre de facteurs, nous avons proposé une stratégie qui permettra au projet de dérouler ses activités afin que l’opération de recensement et d’identification des populations de la Guinée soit un succès. A côté de la stratégie, nous avons aussi proposé un plan d’action qui permettra à l’équipe d’assurer la mise en œuvre et le suivi », a indiqué M. Nzesseu.

Visiblement satisfait du rapport présenté, le spécialiste en communication de WURI Guinée, Boua Kouyaté, a souligné que ce document permettra de décliner objectivement toutes les actions de communication en vue de booster la visibilité du projet.

« Nous venons de franchir aujourd’hui, à travers la présentation du rapport de la stratégie globale de communication du projet WURI Guinée, un pas important dans sa mise en œuvre. Avec ce document, nous pourrons désormais dérouler toutes les activités de communication du le projet de façon efficace et efficiente dans le cadre de l’atteinte des objectifs du projet au niveau de la communication. », s’est-t-il réjoui.

Lancé le 26 juin 2019 sous la présidence d’honneur du Premier Ministre, Dr. Ibrahima Kassory Fofana, est une initiative du gouvernement guinéen financé par le groupe de la Banque mondiale à hauteur de 49,7 millions de dollars USD. Il a pour objectif global d’attribuer aux Guinéens et aux étrangers vivant en Guinée, un identifiant unique pour faciliter leur accès aux services et la mobilité dans la région ouest-africaine.