Le rapport ITIE souligne l’amélioration de la gouvernance minière en Guinée

0
707

Le rapport ITIE souligne l’amélioration de la gouvernance minière en Guinée

Lancée en 2004, l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) a pour vocation de rendre transparent la gestion des revenus issus de l’exploitation des ressources en hydrocarbures, minières et forestières. Bénéficiant de l’appui d’une coalition d’États et d’entreprises, l’ITIE doit permettre de vaincre la « malédiction des ressources naturelles » en incitant à une meilleure gouvernance de ces revenus issus de l’exploitation des matières premières.

Publié en mai dernier, le rapport de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) 2017 sur la Guinée souligne le rôle pionnier du pays dans plusieurs domaines : l’enregistrement des propriétaires réels des titres miniers, l’intégration des sous-traitants miniers au sein du périmètre de l’ITIE ainsi que la hausse des revenus miniers reversés au sein des communautés.

Source : Naturel Resource Governance Institute (NRGI)

La Guinée a su réformer son secteur minier pour en faire un outil de croissance et développement tout en créant un cadre attractif pour les investisseurs. En témoigne le bond de 46% des revenus du secteur extractif pour l’État guinéen entre 2016 et 2017. Ce développement rapide est dû en grande partie à l’activité du Consortium SMB-Winning, dont la production était passé à 31 millions de tonnes en 2017, soit +150% en un an seulement. En 2018, le Consortium a encore augmenté sa production, en passant la barre des 36 millions de tonnes.

Pour Fadi Wazni, président du conseil d’administration de la SMB : « À la lecture de ce nouveau rapport ITIE, nous pouvons dire que le Consortium SMB-Winning a fait le bon choix en s’implantant en Guinée. Le gouvernement guinéen a mené de nombreuses réformes pour créer un cadre attractif pour les investisseurs miniers tout en attachant de l’importance à la transparence et à la bonne gouvernance, des principes indispensables pour un climat des affaires vertueux. C’est pourquoi nous continuons à investir dans le pays avec des perspectives sur le long terme ».