Le RPG aux opposants : «… nous les avons à l’œil, tout ce qu’ils sont en train de faire, est connu »

0
147

« Nous les avons à l’œil, tous ce qu’ils sont en train de faire, est connu… Les coups d’Etat sont révolus, ils n’existent plus. Les putschs sont dépassés. Le pouvoir, ce n’est pas dans la rue ni par les armes. C’est dans les urnes. »  Telle est la déclaration du RPG Arc-en-ciel ce samedi 12 octobre lors de son assemblée générale à Gbessia. Elle a été prononcée par le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et du Travail, Lansana Komara, lisez !

« L’opposition guinéenne est paniquée. Elle est en perte de vitesse et elle n’a plus de repère. Elle va dans tous les sens. Soyez vigilants, nous les avons à l’œil, tous ce qu’ils sont en train de faire, est connu. Le RPG Arc-en-ciel et gouvernement du Pr. Alpha Condé, c’est la force tranquille. Nous considérons que c’est un non-évènement. Nous invitons tous les Guinéens à vaguer à leurs affaires. Préparons-nous pour les élections. Mobilisez-vous pour la révision des listes électorales, c’est cela l’essentiel (…). Notre opposition cherche des problèmes à l’approche de chaque élection dans le but d’expliquer leur défaite. Faisons confiance à l’Etat, il y a un gouvernement, il y a des lois. Nous exigeons que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur contre les fauteurs de trouble. La République ne saurait accepter l’installation de l’anarchie et le chaos. Il ne faut pas que les jeunes et les femmes se laissent manipuler par les politiciens en manque de repère. Ils ont échoué sur toute la ligne. C’est pourquoi ils sont devenus arrogants. Ils sont en train de tenter une aventure qu’ils ne réussiront jamais. Les coups d’Etat sont révolus, ils n’existent plus. Les putschs sont révolus, d’ailleurs ils n’existent plus. Le pouvoir, ce n’est pas dans la rue ni par les armes. C’est dans les urnes », a-t-il expliqué aux militants qui l’écoutaient religieusement.

Lire vidéos: