Le SLECG vers l’analyse des propos de Kassory tenus à l’encontre d’Aboubacar Soumah

octobre 15, 2018 1:33
0

Des informations sur la toile font état de la volonté du Secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) d’assigner en justice le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana pour ses propos tenus face au patriarche de la Basse Guinée ce week-end.

Une information à l’allure d’une intox qu’Aboubacar Soumah balaie du revers de la main. Dans une brève interview téléphonique qu’il a accordée à votre quotidien électronique Guinéenews©, le syndicaliste déclare « avoir eu le temps de visionner la vidéo du Premier ministre circulant sur les réseaux sociaux ».

S’agissant de l’assignation de Kassory Fofana en justice, notre interlocuteur a plutôt préféré couper court.

« Ce sont les gens qui le disent. Nous, on n’a pas encore pris cette décision. Nous devons nous retrouver pour analyser tous ces propos. Mais pour le moment, nous n’avons pas fait d’assignation », nous a-t-il confié.

Ce week-end dernier, le Premier ministre était l’hôte du patriarche de la Basse Guinée, Elhadj Sèkhouna Soumah à Tanènè. Séance tenante, l’affaire de la grève déclenchée par le SLECG dirigé par Aboubacar Soumah s’est invitée dans les échanges. Et là, Ibrahima Kassory Fofana a indiqué que l’attitude du syndicaliste n’est pas digne d’un Soussou, faisant allusion au groupement ethnique dont est issu le syndicaliste et lui-même, Ibrahima Kassory Fofana.