Le TPI de Dixinn se dessaisit du dossier « Gaoual, Chérif Bah & Cie » : les raisons

0
607

Le tribunal de première instance de Dixinn s’est dessaisi du dossier Ousmane Gaoual Diallo et compagnie. Ceux-ci sont poursuivis par le parquet de Dixinn pour « fabrication, détention et stockage d’armes légères, de guerre et de munitions ». Mais ce dossier ne concerne pas seulement Ousmane Gaoual Diallo, il y a aussi Etienne Soropogui, Chérif Bah, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé. Cette affaire concerne aussi des mineurs. D’où la raison de retrait du doyen des juges d’instruction en attendant la décantation.

« Le doyen des juges d’instruction de Dixinn s’est dessaisi du dossier au profit du tribunal pour enfant. Parce que dans le même dossier, il y a des mineurs. Et le Code de l’enfant est clair là-dessus.  Il dit que quand dans un dossier, il y a une question de mineurs, le juge doit se dessaisir au profit du Tribunal pour enfant. C’est la raison fondamentale », a expliqué Me Alseny Aminata Diallo, un des avocats du collectif défendant les intérêts des accusés.

Il précise qu’après décantation, les accusés devront être renvoyés devant le TPI de Dixinnc: « maintenant, le Tribunal pour enfant va procéder à la décantation. Il va prendre le dossier des mineurs et on renvoie les autres devant le tribunal de première instance ».