Législatives du 16 février : l’opposition menace d’empêcher la tenue du scrutin (Cellou)

0
450

Les élections législatives du 16 février risquent de pas se tenir. Et si elles se tenaient, ce serait sans l’opposition qui fera tout pour les « empêcher ». C’est ce que nous retenons de la réunion de l’opposition plurielle qui s’est réunie à Conakry ce lundi 23 décembre.

Au terme de plus deux heures de réunion au quartier général de l’union des forces démocratiques de Guinée (ufdg) à CBG, c’est le chef de file de l’opposition guinéenne qui a fait le compte rendu devant la presse.

Dans ses propos, Cellou Dalein Diallo annonce qu’ils ne peuvent participer ni accepter qu’une élection basée sur ce fichier soit organisée parce qu’elle ne reflétera pas la volonté du peuple.

Pour Cellou Dalein, il ne s’agit pas de boycotter mais il s’agit  » d’empêcher que ces élections aient lieu jusqu’à ce que les conditions d’un scrutin équitable, transparent et juste soient réunies. »

Pour participer à ces prochaines échéances électorales, l’opposition pose un minimum de conditions parmi lesquelles l’épuration du fichier électoral, l’achèvement des élections locales.

A propos de la nouvelle constitution dont le projet a été officiellement annoncée la semaine dernière par Alpha Condé, l’opposition dit en avoir pris acte selon Dalein.