Lélouma: Les accidents des deux roues motorisées en hausse (Police)

0
445

Contrairement à l’année 2018 où seulement neuf cas d’accidents avaient été enregistrés, en 2019, c’est douze cas d’accidents dont un mortel qui ont été notifiés au niveau du service en charge de la circulation et de la sécurité routière. Tous ces cas d’accidents ne concernaient que des motos,  a appris Guinéenews sur place.

« C’est vraiment très triste de constater que les accidents sont de plus en plus récurrents au niveau de Lélouma. Si en 2018 on n’avait enregistré que neuf accidents avec des blessures légères, en 2019, on a notifié douze accidents avec un cas de mort. C’est vraiment très regrettable », déplore  commandant Abou 2 Camara, le responsable de la sécurité routière de Lélouma.

A la question de savoir comment s’explique la récurrence de ces accidents, commandant Abou 2 Camara tente d’apporter des précisions: « laissez-moi tout d’abord vous dire que tous ces cas dont on parle sont des cas d’accidents de moto. On n’a pas recensé de cas d’accidents de voitures cette année. Bien que certaines personnes préfèrent régler certains cas entre eux là-bas, sans que les services compétents ne soient au courant. Tous ces accidents aussi ont eu lieu à la commune urbaine ici », précise-t-il, avant de poursuivre que « la plupart de ces accidents sont dûs aux excès de vitesse. La plupart des motards ne respectent pas le code de la route et roulent à tombeau ouvert. Ils refusent le port des casques et ignorent même les règles et principes de la conduite. Et sur tous ces accidents enregistrés, les plus nombreux, ce sont des enfants dont l’âge n’atteint parfois pas même quinze ans qui sont les auteurs. Malgré les sensibilisations que nous sommes en train de faire, les accidents ont augmenté en 2019 à Lélouma. C’est vraiment regrettable, surtout avec ce jeune qui a perdu la vie suite à un accident de moto », regrette Abou 2 Camara.
Pour ce qui est des perspectives pour diminuer ou freiner ces accidents de la route, le commandant entend prendre des dispositions surtout pour ce qui est  des mineurs, afin de les sensibiliser sur les dangers liés à la conduite avant l’âge requis.