Lélouma: les enseignants décident de boycotter à nouveau les cours !

janvier 25, 2019 7:08

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, la commune urbaine de Lélouma a connu ce vendredi 25 janvier une manifestation des enseignants et élèves pour exige l’annulation des décisions de ‘’mutations’’  et de « destitutions » dont été victimes certains enseignants pour, dit-on, fait de grève. Après cette manifestation, des enseignants ont pris la décision de bouder les cours jusqu’à l’annulation desdites décisions. C’est le secrétaire général du bureau préfectoral du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) qui confirme l’information.

« C’est le protocole d’accord qui a été signé entre le gouvernement et le Slecg qui n’a pas été respecté au niveau de Lélouma ici. Il est dit de rétablir tous les enseignants qui ont été mutés ou destitués pour fait de grève. C’est la raison pour laquelle nous sommes sortis pour réclamer l’annulation de ces mutations arbitraires. Il y a eu une grande concertation avec les autorités en place aujourd’hui. On s’est entendu sur le principal point d’achoppement, celui lié à  l’annulation des  décisions de mutations ou de destitutions de certains enseignants. Nous leur avons dit que tant que ces mutations ne sont pas annulées, nous resterons toujours à la maison. Vous savez, depuis la dernière grève, on avait fait des correspondances aux différents acteurs pour leur dire que tant que le DPE ne revient pas sur ces mutations, même si la grève est suspendue au niveau national, nous, nous continuerons la grève », a déclaré Ansoumana Diallo qui annonce la reprise de la grève et qui se poursuivra jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.