Lélouma : poursuivi pour détournement de tôles, le maire de Parawol innocenté par la justice

0
557

Comme annoncée dans l’une de nos précédentes dépêches, parmi les dossiers inscrits au rôle ce jeudi 23 juillet 2020, au niveau du palais de justice de Lélouma, celui qui a retenu le plus l’attention est celui du maire de la commune rurale de Parawol Elhadj Bademba Diallo.

Poursuivie pour détournement de 32 feuilles de tôles après l’exécution des travaux de construction de la nouvelle mairie financée par l’agence nationale de financement des collectivités (ANAFIC), Elhadj Bademba Diallo, le maire de cette commune rurale située à environ douze kilomètres de Lélouma centre a été rétabli  dans ses droits cet après-midi par le juge de paix. Et ce, après deux  renvois de suite, du dossier.

Dans cette affaire, après les débats contradictoires, le tribunal statuant publiquement, contradictoirement en matière correctionnel et en premier ressort a renvoyé El hadj Bademba Diallo à des fins de la poursuite pour délit non imputable. Tout en application des articles 544 du code de procédure pénale et 654 du code pénal.

Interpellé juste après le verdict, El hadj Bademba Diallo a confié que   » lorsqu’ on est à la tête d’une commune ou qu’on a des responsabilités, il faut savoir raison gardée car, tôt ou tard, la vérité finira toujours par voir le jour. Je pouvais porter plainte moi aussi pour diffamation contre ces personnes qui sont à la base de tout ce que je viens de subir. Mais je ne vais pas le faire. Je veux tout simplement les laisser avec leurs conscience », a laissé entendre le maire.