Lélouma: quand les panneaux solaires deviennent les seuls recours pour la population pour s’éclairer

septembre 6, 2018 1:36
0

Depuis plus d’une décennie, les populations du centre-ville de Lélouma sont privées d’électricité produite par les services publics. Pour remédier à cette situation, nombreuses sont les personnes qui se sont tournées vers l’énergie solaire.

De la commune urbaine jusque dans les villages les plus éloignés, ces panneaux solaires sont de plus en plus sollicités et sont devenus des palliatifs incontournables dans le secteur énergétique. Ces foyers ne se comptent plus aujourd’hui du bout des doigts, qui pour l’éclairage, qui pour l’alimentation de certains appareils électriques à faible consommation du courant, utilisent l’énergie solaire.

«Comme il n’ya plus de courant électrique chez nous ici, et moi je ne peux rester sans électricité pour faire fonctionner mes appareils et avoir de la lumière, j’ai jugé nécessaire d’utiliser les panneaux solaires. Ces panneaux, avec le prix des accessoires et de l’installation coûtent chers. Mais,  une fois installés, on n’a pas assez de problèmes. En tout cas, ça marche bien chez moi ici. Je peux regarder la télévision, recharger mes téléphones ou mon ordinateur et en plus j’ai l’éclairage toute la nuit. Ça m’arrange énormément », explique un père de famille qui a préféré garder l’anonymat.

Toujours sur cette déserte en électricité,  pour combler ce vide et se satisfaire en la matière, une autre mère de famille renchérit en expliquant les motifs qui l’ont poussée à l’utilisation du panneau solaire.

«C’est très regrettable de savoir que depuis près de 14 ans, nous sommes sans électricité. Actuellement, le courant électrique est une denrée nécessaire pour tous les foyers. Malheureusement, nous n’en avons pas. J’ai des appareils qui consomment du courant. Si pour recharger même mon téléphone, il faut que j’aille dans un télé-centre, en ce moment, ça ne va pas. Personnellement, j’ai beaucoup d’appareils et pour ne pas risquer de les perdre par faute de courant, j’ai payé un panneau solaire qui m’arrange beaucoup malgré qu’il ne puisse pas prendre d’autres appareils qui demandent une très grande tension. Je me débrouille avec en attendant l’électrification de la ville », se réjouit-elle.
Les ménages ne sont pas les seuls à se réjouir du service de ces palliatifs qui sont ces panneaux solaires. Les électriciens, les prestataires de services et les vendeurs sont aussi satisfaits de leur utilisation. Pour les uns, c’est un business, pour les autres, c’est moins coûté par rapport à l’usage des groupes électrogènes.

«Je suis parmi ceux qui ont commencé à vendre les panneaux solaires à Lélouma ici. Au début, les gens ne connaissaient pas tellement leur utilité, mais au fur et à mesure que le temps passe et avec l’avènement d’un certain nombre d’appareils électroniques, les uns et les autres se sont intéressés à l’utilisation de panneaux pour satisfaire les besoins de plus en plus croissants. Au début c’était cher, mais à présent il ya des panneaux de moins en moins coûtés selon leur capacité de production énergétique. J’ai vendu vraiment pas mal ces panneaux solaires et le marché continue encore de plus bel. C’est vraiment très arrangeant. Et les sollicitations continuent », se réjouit Mamadou Mouctar Diallo.

Même sentiment chez cet autre électricien qui gagne sa vie dans l’installation de ces panneaux solaires dans les différents foyers qui sollicite son service.

«Je suis électricien et comme il n’y a pas de courant électrique à Lélouma, c’est les panneaux solaires que j’installe. De nombreuses personnes m’appellent de temps en temps soit pour installer un panneau, soit pour revoir telle ou telle pièce liée à la fourniture de l’électricité. C’est ce qu’on utilise partout ici », explique Mamadou Diallo

Toujours dans la même logique, Abdourahamane Sow, gérant d’un petit cyber café pense que c’est plus économique pour son service par rapport au groupe électrogène qui consomme du carburant.

«Je dirais vraiment que ça va beaucoup mieux pour moi depuis que j’ai installé ce panneau. C’est plus économique pour moi bien que le panneau ne peut pas supporter certains de mes appareils mais je fais le maximum de travail avec ça », nous confie-t-il.

A Lélouma, la plus part des bâtiments publics comme l’hôpital, les centres et les postes de santé sont équipés des systèmes solaires pour leur fourniture en électricité.
Bien que très rentable pour les usagers, quelques problèmes persistent quand même en cette période des grandes pluies où il peut faire des jours sans soleil. Mais comme le dit un adage, à défaut de la maman, on se contente de la grand-mère. Dans tous les cas, en attendant l’électrification et l’allumage de la première ampoule électrique à usage public à Lélouma, les citoyens eux ont trouvé la solution par l’utilisation de ces panneaux solaires.